144. les passages obligés [1]

mon soleil noir du soir

« mon soleil noir du soir »
( Photo d'un fragment d'aquarelle /gauche/, - /côté droit/ - barbouillée [avec la main /gauche/]
un soir d'orage /rouge/ {mes préférés}
en débroussaillant la petite forêt sauvage )

Ma seule Étoile est morte, – et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

Gérard de Nerval : « El Desdichado » [1854]