57. au travail

feudanslaneige20mars2006.jpg

J'ai presque fini de soigner cette grippe : la fièvre a levé le cap vers ailleurs et le temps, la patience, le silence, la méditation, et le feu dans la neige ont nettoyé le plus gros des angoisses et conflits intérieurs, et des tristes et mortifères doutes et tergiversations sur l'écriture et le journal, et la vie et tout le reste. Le reste des symptômes va faire son temps et ne m'a empêchée de me remettre au travail ce matin, à l'aube. Tout ce bouillonnement n'était pas étranger non plus à l'histoire, lire au roman que je suis en train d'écrire, et que j'avais placée entre parenthèses pour réviser l'autre manuscrit [mis en quarantaine]. Il a plu un peu et le fleuve coule long et bleu et gris et profond et lourd et silencieux, derrière ma fenêtre.