76. blogue ou blog

mère-grand et son grand méchant loup

Rusée comme renard, j'avais pensé mettre une image pour faire passer ma quinquennale montée de lait, une belle vieille mère-grand et son grand loup ; ne sont-ils pas charmants, photographiés par mes blanches mains à même la couverture des Contes de Perrault, éditions Phidal, Classiques français, 1994... héhé.

Je viens d'apprendre que le mot « blog » sera dans le dictionnaire Larousse 2006. Yes. Jamais pu pifer le mot « blogue » peut-être à cause de cette furieuse obsession de forger des mots nouveaux à partir des mots anglais, ce qui donne des biscornitudes* archi tarabiscotées [z'ètes capable de prononcer « courriel », « polluriel », « clavardage » sans rire - jaune - vous autres ? ] que tout le monde s'empresse d'admirer et d'enfiler à son vocabulaire comme des perles de verroterie que les autochtones vendent encore en guise d'artisanat « ethnique » - avec des plumes, trop soulagés que l'anglicisme [lire le grand méchant loup qui fait peur aux petits enfants] ait disparu, bien camouflé par le bonnet de la grand-mère. Mais comment se fait-il qu'ils n'aient pas encore pensé à franciser le joual ? Ça serait quoi le mot français pour « joual » ? Seraient bien capables de nous sortir « chouval », en insérant le « ou » de joual au milieu de « cheval », oh comme ça serait beau, et ainsi tous les chevaux deviendraient des chouvaux. Op. cit., comme vous avez de beaux chouvaux dirait le petit chaperon rouge, c'est pour mieux te manger mon enfaut [slurp, ou autre onomatopée de votre choix dans sa langue d'origine, merci]. Je vote plutôt pour que les québécismes, les vrais [le joual], entrent aussi dans les dictionnaires, et par la grande porte.

__________
* biscornitudes : voyez c'est facile, je viens d'en inventer un, fabriqué avec la contraction de biscornu et dégoutitude, lui-même issu d'une contraction entre attitude et trois autres mots formés de contractions dont j'ai malheureusement oublié le nom.

Oups. Je sens que je ne me ferai pas que des amis avec ce billet. Voir les commentaires dans les manchettes de Radio-Canada :
[http://www.radio-canada.ca/radio/techno/accueil_manchettes.shtml#61238],
« Le mot "blog" arrive dans les dictionnaires ». Disons que mes opinions ne reflètent pas celles de la majorité. Et c'est tant mieux.

Bref, selon le Larousse, on dit pas blogue, on dit blog. Mais tout cela a peu d'importance et je suis très peu concernée par la question blog puisque ce journal n'est pas un blog et n'a jamais été un blogue. C'est ma Marginalia [blog moche] qui va être contente.

Ajout, vers 17 heures. En cherchant « quinquennal » dans le Larousse [2005], devinez ce que j'ai touvé ? « QUÉTAINE ». Et ils y définissent le terme comme suit : "adj. (orig. incert.). Québec. Fam. Sans originalité ; de mauvais goût. Un cadeau, une chanson quétaines." Merde. Quand je pense que j'ai cherché partout la signification de ce mot [voir dans les commentaires du journal]; ce qui ne permet pas pour autant de conclure que « blogue » est un mot quétaine. J'oserais jamais.