286. oser

Ce n'est pas parce que c'est difficile que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas que c'est difficile.

Sénèque

Fascination devant le petit arbre de Schiele. L'été dernier, j'ai essayé de le reproduire avec de l'aquarelle et le résultat ne m'a pas plu. Le feuillage était trop lourd, bref, je ne l'ai pas gardé, et maintenant je ne l'ai plus, soit il est resté à la maison rouge, soit je l'ai apporté ici et jeté ensuite, je ne m'en souviens plus. Ce matin, je me suis levée avec l'envie de recommencer le petit frêne. Je prendrai tout à l'heure une grande toile blanche rectangulaire et j'y peindrai un ciel et une terre et un arbre tout seul, et des montagnes avec l'envie d'approcher le mystère, d'effleurer l'espace vide, et d'y entrer en silence pour courtiser les formes et les couleurs de l'infini. Je désire peindre l'arbre, mais peut-être que je ferai autre chose. Autre chose comme tourner mon visage vers la lumière de ce presque dernier jour d'automne, et avoir le goût de crier partout sur les toits que la vie est belle.

le petit arbre de egon schiele