215. silence

Le silence est sans images.

Commentaire laissé ce soir sur le journal de Iokanaan : « L'auteure a-t-elle son mot à dire ? Je trouve votre sélection surprenante parce que je n'y avais pas pensé. Mais elle n'est pas artificielle. Dans Love and Writing, je voudrais pouvoir couper n'importe où et puis coller, et recoller à l'infini afin que les thèmes se forment et se reforment et qu'ils s'enchainent après coup. C'est ça l'idée. Et vous l'avez fait pour moi avec votre silence. Vous me montrez ce que je n'avais pas encore vu. Ce journal est libre et ouvert. Les mots veulent sortir, et ainsi ils sont à vous pour écrire, pour aimer. Toujours. »

Je l'ai recopié pour en conserver une trace. Vos lectures de ce journal me donnent parfois le vertige.