158. [ré]concilier

J'ai tiré une autre carte de mon jeu de Tarot, au hasard, juste pour voir. C'était le Pape. Encore ? Je l'avais déjà sorti l'autre jour [mais qui se souvient de la page 132...?] Même moi, je l'avais oubliée. Mais je l'ai retrouvée en tapant Tarot + Pape dans Google. Ça, c'est parce que ma Judith était pas là pour jouer les cartomanciennes.

Le Pape, portant le numéro V [cinq], on s'attarde beaucoup à la symbolique de ce nombre que l'on compare à l'homme : les quatre membres, plus la tête qui domine. Ouf. Je trouve ça un peu tiré par les cheveux, mais bon, je suis pas obligée d'y croire. Je ne vois qu'un vieux bonhomme barbu qui a l'air de prêcher à deux personnes devant lui. Mais il semble que chaque membre soit en relation avec l'un des quatre arcanes du tarot : les bâtons => « sensualité et connaissance du monde matériel » ; les épées => « passage à l'action, intensité et violence » ; les coupes => « sentiments, émotions et ouverture de la conscience » ; et les deniers => « spiritualité, psychisme et aussi argent ». Ces quatre arcanes représentant les tendances contradictoires de l'homme, on dit que le Pape sait les concilier. Tant mieux !

Ma plus belle [ré]conciliation, c'est hier que je l'ai fait.