111. déception

Encore malade. Et pas du tout envie d'en parler. Je passe ? Pas trop contente non plus. Pas du tout contente : j'ai manqué ma visite au Salon du livre avec Steph et Karl. Déception.

Coincée ici, entre le lit et le fauteuil, je tire une carte du jeu de Tarots : la Lune. L'image me fait un peu peur. Comme je ne crois en rien, je ne vais pas commencer à croire à la divination et à des trucs ésotériques tirés par les cheveux. N'empêche. Sur cette belle arcane XVIII, la lune est bleue avec des rayons pointus qui jettent des gouttes rondes en direction des deux tours entre lesquelles deux petits loups ont l'air de hurler à la mort, cou dressé, langue tirée. Et puis, à l'avant plan, une espèce de mare bleue avec un gros homard dedans. Et si je remonte plus haut sur l'image, en direction de la lune, je vois en son centre ce que je n'ai pas aperçu au premier coup d'oeil : une autre lune se cache dans cette lune ronde et bleue, un petit croissant de lune en D, remplie d'un profil qui n'a pas l'air très ravi d'être là. C'est curieux, moi non plus.