95. à froid

Let's blog a little bit about real life in this monday morning without sun.
Zut. Je ne me souviens plus du code pour indiquer un changement de langue.
Tristesse et céphalée.
Sur une échelle de 1 à 10, 10 étant le maximum, l'angoise est à 9 +++++.
Fin de mois difficile.
Je fais le tri dans les vieux livres et les CD et je m'en vais les vendre tout à l'heure.
Jamais fait ça.
C'est ça ou me faire couper le téléphone et l'Internet du même coup.
Horreur de me séparer de mes livres, même les plus poches.
Mais j'en ai trouvé que j'aime vraiment vraiment pas.
Que je ne veux plus garder pour rien.
Des vieux livres de pseudo-psycho qu'on m'a donnés ou que j'ai achetés du temps que je cherchais des réponses intelligentes à des questions connes.
J'ai découvert l'inverse en les feuilletant.
Alors je vends.
Et puis il y a des gros romans débiles que j'ai pas eu envie de lire du tout.
Et du n'importe quoi.
Que je lirai jamais.
Voici la liste.
Faut bien que je garde une trace du passage de ces livres-là entre mes mains.
Ici.

Les jupes-culottes, Françoise Dorin ;
La chasse à l'ours, Lucien Bodard ;
Pélagie-la-charette, Antonine Maillet ;
* Les bâtards de Voltaire, John Saul ;
Symphonie pathétique, Klaus Mann ;
Le défi alimentaire de la femme, Louise Lambert-Lagacé ;
Les quatre clés de l'équilibre personnel, J. Lafleur et R. Béliveau ;
Passages, Gail Sheehy ;
Jalousie, Nancy Friday ;
* Les manipulateurs sont parmi nous, Isabelle Nazare-Aga ;
Et délivrez-nous de l'amour, Suzanne Brögger ;
Le rebirth, Jim Léonard ;
* Le canard de bois, Louis Caron ;
Boire du vin pour rester en bonne santé, Michel Montignac ;
* Dictionnaire des remèdes naturels, Mark Bricklin.

Sur les tablettes je récupère de l'espace.
J'ai hâte de voir combien ça vaut.
C'est tout.
Mais c'est surtout poussiéreux.
Atchoum.

Toujours lundi, 13:33 :
Sur tout le paquet de livres, ils en ont acheté seulement 4, et un CD sur 2. Total : $21.00.
J'ai mis des étoiles dans la liste pour indiquer les livres vendus.
J'ai demandé pourquoi ils ne voulaient pas du reste.
Réponse : - soit on les a déjà, soit ça se vend pas.
OK. Ils sont revenus dans ma bibliothèque, tablette du haut.