92. scrabble

Au jeu de Scrabble, j'ai toujours préféré les « grosses » lettres. Le W, le Z, le Y, le K et le X, bref, celles dont personne ne veut, celles qui font baisser un score quand elles ont pas réussi à le faire monter.

Hier j'ai sorti mon jeu de Tarot, ce soir, le Scrabble. Faut croire que j'ai pas été contaminée par La vie sexuelle de Catherine Millet. J'aime néanmoins les grosses lettres du jeu de Scrabble à la folie. Je les aime parce qu'elles sont difficiles à placer. Je me souviens d'avoir écumé les dictionnaires pour découvrir le plus grand nombre de mots que je pouvais former avec elles.

L'un de mes rêves les plus fous était de trouver un mot permettant de placer mes lettres chéries toutes en même temps sur une case rouge, le Mot Compte Triple. Il aurait suffi que je trouve le mot en question [pas évident] et puis que je pige mes cinq folles en plus des deux jetons blancs. To play or not to play, telle fut longtemps la question. Ne pas avoir trouvé ce mot aurait pu être le drame de ma vie, mais j'ai été sauvée une fois de plus par l'amour puisque je ne joue plus au Scrabble depuis des lunes.

Comme un effet de la pensée circulaire, les grosses lettres me ramènent à la mémoire cette maladie [ou difformité] dont se retrouve malheureusement affecté un ami d'un ami : la maladie de La Peyronnie. Ce qui veut dire que son pénis est en forme de Z. Comment je le sais ? Ah, ça, j'ai promis de ne le répéter à personne... Et puis j'ai bien essayé de savoir sur quel plan était le Z, rien à faire, l'ami de l'ami le sait même pas. Argh. J'ai cherché sur Google : on dit que cette anomalie serait causée par une perte d'élasticité des tissus, et particulièrement des corps caverneux. Ce que je comprends de la chose, c'est que la présence de plusieurs nodules [bosses] de consistance fibreuse dans les corps caverneux entraîne une déformation de l'organe. Pas drôle. C'est plus particulièrement l'albuginée [une petite enveloppe] qui présente une infiltration scléreuse [un truc à l'origine du durcissement connu] qui est à l'origine de l'incurvation du pénis [en Z] au moment de l'érection. Réfléchir à ça et jouer au Scrabble.