Vol. 5 : Palymbrosia

samedi 25 décembre 2004

adoration

la Madeleine pénitente

Vous qui lisez cette page, qui que vous soyez : amis d'enfance, amis de folies, soeurs et frères et filles et fils de coeur et de sang, voisins, grands magiciens, amoureux, passants, étrangers, collègues, rencontres d'un soir [ou deux], éléphants roses, zèbres d'Afrique, ratons laveurs, girafes,  […]

Lire la suite


dimanche 26 décembre 2004

11. art poétique

Extrait de l'Art poétique, de Gaston Miron : dans un autre temps mon père est devenu du sol il s'avance en moi avec le goût du fils et des outils mon père, ma mère, vous saviez à vous deux nommer toutes choses sur la terre, ô mon père, ô ma mère j'entends votre paix se poser comme la neige... Le  […]

Lire la suite


lundi 27 décembre 2004

12. les loups de mes peurs

la Poésie_Mucha

Dormi de 18h30 hier soir jusqu'à presque 10 heures ce matin. Reçu des lettres [mails] fort touchantes et encourageantes. Je tiens à remercier publiquement ces personnes qui ont eu la grande générosité de m'écrire en privé, de m'ouvrir leur coeur. Cependant, je ne veux pas les citer ni les nommer.  […]

Lire la suite


mardi 28 décembre 2004

13. la vie, la folie, les mots

la Poésie_Mucha

Extrait d'une lettre de Freud à Arthur Schnitzler, le 14 mai 1922 : « Pourquoi, en vérité, durant toutes ces années, n'ai-je jamais cherché à vous fréquenter et à avoir avec vous une conversation ? » L'inconfort, puisque j'ai fait le choix de ne pas nommer souffrance le mal qui me ronge, s'est  […]

Lire la suite


jeudi 30 décembre 2004

14. la vie, la folie, les mots [bis]

Mine de rien, je reste persuadée que nous avançons dans la bonne voie. Celle de la découverte et du partage. De la générosité. Merci encore de vos chaleureux messages, je n'ai pas encore écrit de réponses mais je le ferai. Premier appel hier matin d'une de mes 4/5 psychanalystes. Première entrevue  […]

Lire la suite


lundi 3 janvier 2005

15.cacophonies

femmeaufleuve

Je suis l'autre, je suis vous, le je d'un berceau vide, un gros roman avorté de neuf cent douze pages sans compter les belles pages l'introduction et l'épilogue, toute une histoire perdue dans le mauvais côté des choses, de la littérature en pure perte, quatre cent soixante-huit jours et treize  […]

Lire la suite


jeudi 6 janvier 2005

16. le bon côté des choses

femmeaufleuve

Extrait de Recours didactique, de Gaston Miron : Toi mon amour tu te tiens droite dans ces jours nous nous aimons d'une force égale à ce qui nous sépare la rance odeur de métal et d'intérêts croulants Tu sais que je peux revenir et rester près de toi ce n'est pas le sang, ou l'anarchie ou la guerre  […]

Lire la suite


samedi 8 janvier 2005

17. le bon côté des choses [suite]

2005.01.08_fleuvedeglace

J'ai enfin réussi à me remettre au travail. Le journal se ressentira peut-être un peu de mon nouvel état fragmenté, tourné vers l'intérieur et à la fois buvant le monde et ses tragiques souffrances et beautés à grandes gorgées, en la plus que jamais fragile possession de mes forces vives.  […]

Lire la suite


dimanche 16 janvier 2005

18. mais non

le soleil du 3 janvier 2005,

Mais non je n'ai pas laissé tomber le journal. Ne suis pas partie à la chasse non plus. Et je n'ai pas perdu mes chères muses enchanteresses qui ne se laisseront pas museler si facilement. Mais non [bis], je n'ai pas attrapé la maladie du blogue ou un méchant virus qui empêche d'écrire. Je ne suis  […]

Lire la suite


lundi 17 janvier 2005

19. écrire

le soleil du 3 janvier 2005,

Existe-t-il des réveille-matin qui, en guise de sonnerie, poussent le chant du coq ? Si oui, j'aimerais bien en avoir un. Je me suis encore une fois levée très tôt avec des milliers de petites choses à faire. Presque dix heures, et ça attend, ça attendra l'après-midi. Deuxième et dernier café tout  […]

Lire la suite