lundi 30 mai 2005

67. par le trou de la serrure

J'ai refermé Tristram Shandy tard hier soir. Et je l'ai réouvert plusieurs fois aujourd'hui pour noter quelques passages, et prendre des notes. Extrait de Laurence Sterne, ce passage qui précédait immédiatement celui cité hier : Dites-moi, cher lettré, ne cesserons-nous pas d'ajouter tant à la lire la suite


Haut de page