2006.07.30 : le jour où la grande camomille se fait couper la tête [fleur]

« [...] il y a des jours si beaux qu'on a envie de briller comme le soleil, c'est-à-dire d'éclabousser la terre avec des mots ; il y a des heures si noires qu'il ne reste plus d'autre espoir que ce cri qu'on voudrait pousser. Si j'avais pu, je serais retournée dès le matin retrouver ma Lady. Mais  […]