43. le mot du jour : péan, « des péans »

La lecture du livre Sapiens de Yurval Noah Harari me gardera au chaud pour traverser ce printemps pluvieux et glacial. Le printemps odorant a disparu, autant s'adapter et faire semblant que l'hiver s'éternise encore un peu. J'arrive à la page 227 [sur 487] - et je me promets déjà de relire deux ou trois fois au moins. Je prends mon temps. Quand je l'ai commencé, c'était Jour de la marmotte. Cette grande dame si merveilleusement animale nous apprenait alors qu'il restait encore six grandes semaines de neige, glaces, verglas, et caetera, ou peut-être pas... vu qu'il y a plusieurs trous de marmottes à surveiller de par le vaste monde, sans compter les multiples variables et moyennes à établir, bref comprendre tout cela c'est pire que de se fier à toutes les miss météos réunies, autant rester au lit encore un jour ou deux.

Désolée pour la trop longue introduction, je crois avoir perdu l'habitude d'écrire en ligne. Cela étant dit, je m'étonne moi-même d'être si longtemps restée loin de mon journal chéri et de nous avoir infligé ces horribles photos de microsorum et ces captures d'écran de wabi-sabi des jours et des jours durant. Tant pis. Le meilleur sera toujours dans le miel à venir. Bien.

Je ne sais plus très bien où j'en étais. En fait. Occupée à d'autres projets, à du n'importe quoi, à mille et une maladies sans queues ni têtes, sinon occupée à de mélancoliques méditations au souffle court ever ever ever. Mais je ne rêve pas, sauf à des onirismes horribles et cruels, je consens à laisser aller tout espoir, à traquer ces espérances folles d'un monde ondoyant [invisible pour les yeux] et à le troquer contre une confiance absolue qu'un jour le mot du jour sera « péan » d'un bout à l'autre de son auteure [femme et féministe]. J'ai trouvé « péans » à la page 226 de Sapiens, c'est au début du chapitre 11. Sur Numance, qui était une insignifiante petite ville du nord de l'Hispanie, au milieu du deuxième siècle avant notre ère, et alors les indigènes celtes qui la peuplaient se mirent en tête de se défaire du joug romain. J'ai bien envie de résumer le reste de l'histoire dans cette page. Parce que l'écrire au complet serait beaucoup trop long. Je me contenterai de quelques longues citations, pour le plaisir. Avec l'histoire de Numance demain. Ou après-demain.

Tout ça pour dire que le mot du jour, extrait de la phrase suivante, signifie, selon la source consultée [https://fr.wiktionary.org/wiki/péan] :

pean_wiktionnaire.png

Et c'est ainsi que, pour honorer ou glorifier le long siège de Numance :

« Des poètes composèrent des péans à ses faraouches défenseurs, et des peintres brossèrent de majestueux tableaux... »

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page