papillonssurlecoeur.png

J'arrive au dernier jour de l'année, le coeur un peu serré. Je me dis : encore une de moins. Et je me répète, en paraphrasant je ne sais trop qui : on n'a pas besoin d'ajouter des jours à la vie quand on ajoute de la vie à nos jours. Cela dit, il s'en passe des choses dans une année, surtout vers la fin où les angoisses s'accélèrent on dirait. Comme une urgence de vouloir tout régler et de repartir à neuf. Voilà une part du pourquoi de mes angoisses dont le baromètre est à la hausse depuis Noël. Ça va passer.

J'ai pris un peu de temps, entre dindon farci aux pruneaux et au lard, entre biscuits bretons, buches et bougies, entre froidures, engelures et mal partout, pour fignoler la présentation de mes 52 sujets. Sujets qui concernent strictement ce journal et moi. Moi et ce journal et la suite. Ne seront pas suivis dans l'ordre, forcément. Ne sont que des exemples, une ébauche. Chacun pourra faire l'objet d'un billet. Ou plus si affinités.

Parce que cette année, j'ai choisi de regarder en avant au lieu de trop penser à celle qui venait de passer. Comme vous voyez, Lady A. ne change pas.

  1. méditations légères
  2. quand je dépoussière mes vieux papiers, j'éternue
  3. braconnage photo en raquettes
  4. écrire une première page sans l'aide des tarots
  5. la télé : zapper le pire et le meilleur
  6. procrastinerai-je [ou pas]
  7. ah, prendre mon bain dans une baignoires à pattes
  8. liste de ce qui m'est essentiel
  9. mais où sont donc passés mes bas à couture ?
  10. comment lâcher prise pour vrai
  11. je mangerai plus de légumes [et moins de bêtises]
  12. ma relation avec le yoga
  13. faut encore que je déménage [encore]
  14. retravailler les 50 premières pages de Graphomania
  15. lire Borgès en espagnol
  16. photographier les fleurs de l'hiver avant le printemps
  17. désencombrer la bibliothèque
  18. relire Virginia Woolf [a room for one's own, etc.]
  19. photographier un vol d'oiseaux
  20. décider quoi faire avec les liens morts
  21. transcrire mes notes de lecture [Proust]
  22. réviser Graphomania [novella]
  23. raconter mes plus beaux rêves
  24. suivre un raton laveur pour voir où il habite
  25. prudence avec les adjectifs
  26. relire Duras
  27. écrire une page blanche
  28. dessiner un chat noir
  29. ne jamais cesser de ne pas croire en dieux
  30. désencombrer mes tables d'écriture
  31. pique nique au bord de la rivière dans les herbes hautes
  32. inventaire poétique
  33. le jour où Script découvrit la pénultième illusion
  34. pourquoi les ateliers d'écriture m'ennuient
  35. liste de tout ce qui m'ennuie
  36. coudre une petite robe noire
  37. cet été je ferai un jardin
  38. délires gourmands
  39. élever des poules
  40. laver la vaisselle avec du rouge à lèvres rouge rubis
  41. question de sensations, perceptions, tout ça
  42. retour aux sources : [épiphania]
  43. gabarits pour un kimono en patchwork
  44. c'est loin le Finisterre
  45. pourquoi j'écris tous les jours
  46. sexe, sang et secret
  47. tricoter des chaussettes en laine
  48. crises et déraisons
  49. piano solo : [deuxième manuscrit]
  50. pour en finir avec lettres à la mère
  51. un été à la Coruna
  52. restants de 2014 et autres sujets oubliés :
    52.1 des nouvelles de Nietzsche
    52.2 quelqu'un pourrait me dire ce qu'est devenu Prospéro
    52.3 histoire universelle d'une peur bleue
    52.4 pour en finir avec les ateliers d'écriture
    52.5 le plus beau est à venir, arf

J'ai déjà expliqué dans un précédent billet [fin novembre je crois] le but de l'exercice. Je ne m'appesantirai donc pas là-dessus.

L'idée m'est venue en lisant Leo Babauta, père du design Zh2 et grand-père du thème Zh2Bb, qui habille ce journal. Zh2 a été traduit et adapté pour Dotclear par Frank Paul, et quelque peu assaisonné à ma sauce par Script elle-même.

Leo Babauta vend ses livres pas cher, que du bonheur, il ne revendique aucun droit d'auteur et dit copiez-moi tant que vous voulez, du moment que vous mentionnez vos sources. C'est une bonne idée je trouve. De lui, j'ai attrapé le virus des 52 changes sample. Mais je l'ai dévié pas mal de sa portée d'origine. Pour moi, il a été question de 52 sujets pour 52 billets, autrement dit, une année complète si j'en écris un par semaine. C'est pourquoi j'ai attendu la veille du premier de l'An 2014 pour ouvrir le bal, je les gardais au chaud, l'idée étant aussi un peu, je l'avoue, de briser d'un seul coup de hache la chape de glace qui semble s'être abattue sur ce journal je ne sais trop depuis quand.

Comme je dis toujours, ne vous gênez pas pour m'écrire, des fois je réponds.

Sur ce, je vous remercie d'être là, et tendrement je vous embrasse.

En vous souhaitant une belle et douce année ! Qui vous apportera tout ce dont vous avez besoin pour réaliser vos rêves les plus fous.