les grosses allumettes

Aujourd'hui, après avoir passé l'aspirateur dans la véranda pour déloger un maximum d'araignées et de coccinelles qui cherchent à se réfugier/migrer là pour passer l'hiver au chaud, j'ai refendu quelques grosses buches avec ma petite hache bien aiguisée. Pour fabriquer du bois d'allumage.

Pourquoi ? Les nuits sont froides [-4°, -6°] et j'ai commencé à faire du feu dans le poêle à bois vers six heures le soir. Ou encore les jours de pluie, l'air de la maison devient très humide et froid, c'est pas très confortable.

J'essaie de retarder au maximum le retour du chauffage électrique. Les thermostats sont encore réglés sur le zéro et je compte me rendre ainsi jusqu'au mois de novembre, au moins.

J'ai donc besoin de ces grosses allumettes pour partir le feu. Parce que juste avec du papier journal et des buches, ça fonctionne pas. J'ai essayé avec des petites branches mortes, mais ça dégage trop de fumée à l'extérieur, j'imagine que ça doit être très polluant. Depuis que j'ai vu l'épaisse fumée sortir de la cheminée, j'évite.

L'an dernier, j'achetais le petit bois d'allumage en sac au dépanneur ou à la quincaillerie. J'ai calculé que si je le coupe moi-même, j'économise plus ou moins $5.00 quinzaine. Ç'est toujours ça de pris.

Il fait chaud aujourd'hui. On dirait que c'est l'été indien.

J'ai donc débité des buches dehors au soleil cet après-midi, en camisole. C'est forçant [en chien]. Mais ça fait du bien. Ça dérage [en câlisse].

{Photo suivra. La batterie est à plat}

Haut de page