On dit que Leni Riefenstahl est morte aujourd'hui. Et qu'elle avait 101 ans. On dit aussi qu'elle fut la cinéaste officielle du troisième Reich allemand, et qu'elle est morte dans son sommeil, dans sa maison de Poecking, au sud de Munich.

Une autre information entendue à la radio, au petit matin, annonçait que le Grand Antonio est mort assis sur un banc, à Montréal. Hier. On dit de lui qu'il était l'homme le plus fort au monde, capable de tirer trois [ou 5 ?] autobus remplis de passagers, et que ses cheveux tressés mesuraient quelques cinq [ou 7 ?] mètres de longueur. Légende urbaine ? Je ne crois pas. J'espère que non. Je l'aimais bien cet homme-là, si gros, et grand et si fort qu'il était seul de sa gang parmi tous les autres, et pourtant si faible et si seul que personne n'aura jamais su à quel point il n'avait personne.

Je m'inquiète pour le Grand Antonio. À la radio ils ont dit que si personne ne réclamait son corps d'ici une semaine, il serait mis en terre avec les sans-famille ou je sais pas quoi. La fosse commune ? Jamais ! Ça m'a donné l'envie de me l'inventer comme grand-père et de réclamer son corps illico presto à la morgue. Pour lui faire de vraies de vraies funérailles nationales. Nationales ? Bof.