17. aujourd'hui, je suis une fourmi

les fourmis « pots-à-miel »

La fourmi possède à l'entrée de l'abdomen une poche extraordinaire qu'on pourrait appeler la poche ou le jabot social [...] formée d'une sorte de rosée sucrée, le sac en question est une outre collective uniquement réservée à la communauté.

... on sait que certaines races guerrières, notamment les Polyergus Rufescens qu'Huber appelle les Amazones, ne peuvent se nourrir sans l'aide d'esclaves régurgitateurs et mourraient de faim au milieu d'une flaque de sirop.

Je continue avec Maeterlinck ? OK, mais c'est bien parce que vous insistez !

[...] la régurgitation ou le dégorgement est l'acte essentiel, l'acte fondamental d'où dérivent la vie sociale, les vertus, la morale et la politique de la fourmilière, de même que tout ce qui nous sépare de tout ce qui vit sur la terre dérive de notre cerveau.

L'homme est le seul animal social qui ne possède pas d'organe social. Chez nous, tout est nécessairement, organiquement, fatalement égoïste.

journal intime
Si je parle des fourmis ce matin, c'est que hier, on était samedi, et que j'étais inspirée par les fleurs qui ont des pétales en forme d'ailes [les Salvias] et que ça me donnait des envies d'insoumission et de grands espaces.

C'est ainsi que tard dans la soirée, toujours inspirée par ma muse [les ailes], j'ai continué de lire Maeterlinck et alors je suis tombée sur la vie des fourmis. J'ai lu toute la nuit. Ce qui fait que je me suis levée à 11h30 ce matin, affamée.

Il fait pas assez froid pour un dimanche de janvier, dommage. Et j'ai pas envie d'aller dehors. Alors aujourd'hui, je vais lire le chapitre sur les abeilles.

régurgitation
D'accord, je résume ? je me lève ce matin à 11h30, et hop je fais cuire un oeuf que j'avale en vitesse avec deux tranches de pain grillé au beurre avec du miel et un grand bol de café au lait et sans plus attendre je m'assois devant mon clavier pour faire mon petit exercice de régurgitation quotidienne dans ce journal. Aujourd'hui, je suis une fourmi, j'ai du miel à donner dans mon organe social.

journal d'opinion
J'ai aussi cherché un peu sur le web et j'ai trouvé la belle image de fourmis sur : DMOULI un site fort bien documenté sur....... les fourmis.

La vie des fourmis est passionnante, d'autant plus qu'elle est bien réelle. Ça fait bien, du réel dans un journal intime.

Je n'ai qu'une critique à formuler, c'est que les fourmis n'ont pas de nom... ni de prénom, ni de pseudo. Dommage.

varia
C'est tout pour ce matin, d'autant plus qu'avec tout le bidouillage il est déjà presque 13 heures.

Haut de page