delphiniumbluebird.gif

La fleur d'aujourd'hui, je l'ai d'abord choisie pour son nom.  Un peu aussi parce qu'elle est jolie, ...mauve, avec un beau coeur jaune poussin soyeux et avec quelques gouttes de rosée sur ses pétales. Mais surtout pour son nom. C'est très beau, delphinium. J'imagine que c'est à l'origine du prénom Delphine?

Je ne connais personne qui s'appelle Delphine.  C'est pourtant un très joli prénom.  M'irait-il à moi?  Faudrait demander à ceux qui me connaissent bien.  Ici, ce n'est pas le bon endroit pour poser ce genre de question.

Quand on écrit un journal intime sur l'Internet, poser une question comme celle-là ne sert strictement à rien. On raconte sa vie de long en large, et on demeure inconnu. Pour l'essentiel.

Bien sûr, on peut se lancer dans des correspondances éperdues avec des lectrices, des lecteurs, d'autres diaristes et toute la panoplie des intéressés de la chose intime : admirateurs, détracteurs, étudiants, journalistes, et caetera. On aura l'impression de se rapprocher plus vite, plus facilement. D'établir des contacts plus riches et variés. Si faciles. Et tellement plus humains parce qu'allant droit à l'essentiel.  Ça peut arriver ? Ça pourrait arriver. Mais ce n'est pas une règle d'or. Cela arrive parfois. Et la plupart du temps, quand on croit avoir trouvé l'âme soeur, ou l'amour, on s'aperçoit qu'on a que tendu les bras une fois de plus vers une illusion. Nos bras ne se refermeront jamais que sur du vide.

J'imagine que dans les relations qui débutent et se développent (ou se vivent) uniquement par échange de mails, de chats et autres outils du web, on finit invariablement par recréer le même modèle de rapports avec les gens que dans la vraie vie.

Ça prendra plus ou moins de temps à la mélodie de se jouer, mais on finira par y arriver un jour ou l'autre.  Que ce soit dans l'amitié, le copinage, la relation polie ou la relation amoureuse, on agira et réagira exactement de la même façon.  Comme si on était programmés. 

Oui, si je pouvais, je m'appellerais Delphine comme cette si jolie fleur.  Juste sur l'Internet?  Je ne sais pas.  Et j'aimerais bien être mauve, avec un beau coeur jaune poussin soyeux.  Et mon nom de famille serait Bluebird.

lui :

«... j'ai lu votre journal d'une traite,
j'ai été immédiatement sous le charme
je suis mauve moi aussi comme vous. 
Nous avons tant de similitudes,
j'écris aussi
j'aime les noms latins
et je les écris aussi en italique
mon coeur est jaune poussin
si doux
me laisserez-vous
vous approcher doucement?
carresser vos si charmants pétales
mauves? »
 

elle :

«... contente de vous plaire,
vous êtes si charmant.
Et si doux...
mais ignorez-vous donc
que je ne suis qu'une fleur?
Alors respirez-moi
lisez-moi
fumez-moi
si ça vous chante
et vous enchante.
Mais de grâce, ne me touchez pas.
N'oubliez pas que les fleurs
sont indifférentes
aux regards....»
         (Delphine Bluebird)