il faudrait pouvoir tout lire [et paraphraser joyce]

le 21 janvier : NOTHOMB, Amélie. Le fait du prince. Roman. Paris : Albin Michel, 2008.

le 21 janvier : PAVESE, Cesare. La prison. Traduction de l'italien par Nino Frank, révisée par Mario Fusco. Paris : Quarto Gallimard, 2008. Écrit entre le 27 novembre 1938 et le 16 avril 1939, La prison attendra l'été 1948 pour être publié dans Avant que le coq chante (Prima che il gallo canti) avec La maison dans les collines.

le 22 janvier : PAVESE, Cesare. La maison dans les collines. Traduction de l'italien par Nino Frank, révisée par Mario Fusco. Paris : Quarto Gallimard, 2008.

le 24 janvier : D'ORMESSON, Jean. Qu'ai-je donc fait. Paris : Robert Laffont, 2008.

[même pas pensé à noter les titres des livres lus ou relus en février, mars, avril et mai jusqu'au 23. dommage...]

le 23 mai : DE BOTTON, Alain. Portrait d'une jeune fille anglaise. Roman. Traduit de l'anglais par Jean-Pierre Aoustin. Titre original : Kiss & Tell. Londres : Macmillan Books, 1995. Paris : Denoël, collection Empreinte, 1998.

le 30 mai : FLAUBERT, Gustave. « Un coeur simple », in Trois Contes. Paris : Pocket, 2004.

le 31 mai : FITZGERALD, F. Scott. L'Étrange histoire de Benjamin Button. Traduit de l'anglais par Dominique Lescanne. Titre original : The curious case of Benjamin Button. Paris : Pocket, 2008.

le 31 mai : FLAUBERT, Gustave. « La Légende de saint Julien l'Hospitalier », in Trois Contes. Paris : Pocket, 2004.

le 31 mai : LAURENCE, Margaret. L'ange de pierre. Traduit de l'anglais par Sophie Bastide-Foltz. Titre original : The Stone Angel. Éditeur original : McLelland & Steward, Toronto, 1964. Éditions Gallimard, 2007, pour la traduction française. Québec : Éditions Alto et Nota Bene, 2008.  

le 12 juin : LAURENCE, Margaret. Ta maison est en feu. Traduit de l'anglais par Laurence Lévy-Paoloni. Titre original : The Fire-Dwellers. Éditeur original : New End, 1969. Éditions Gallimard, 2009, pour la traduction française. Ici, Québec : Éditions Alto et Nota Bene, 2009.

le 26 juin : LAURENCE, Margaret. Une divine plaisanterie. Traduit de l'anglais par Édith Soonckindt. Titre original : A Jest of God. Éditeur original : New End, 1966. Éditions Gallimard, 2006, pour la traduction française. Ici, Québec : Éditions Alto et Nota Bene, 2008.

le 10 juillet : WINSOR, Kathleen. Ambre. Traduit de l'anglais par Edith Vincent. Titre original : Forever Amber. © Kathleen Winsor, 1944 et 1971. Édition française : Paris, Phébus,1994.

le 8 septembre : PROUST, Marcel. Le côté de Guermantes 1. Terminé aujourd'hui la première partie de ce 3e volume de À la recherche du temps perdu, commencé le 28 novembre 2007, mis de côté, retrouvé et poursuivi le 23 août 2008, abandonné jusqu'au 1er septembre de cette année. Les 150 dernières pages m'ont intéressée, fait rire, accrochée pour de bon. Je commence Guermantes 2 aujourd'hui même.

le 10 septembre : PROUST, Marcel. Terminé Le côté de Guermantes 2 au petit déjeuner. J'entreprendrai la lecture de Sodome et Gomorrhe cet après-midi.

le 15 septembre : PROUST, Marcel. Terminé Sodome et Gomorrhe. Je commence La Prisonnière tout de suite. [abandon à la page 1638]

le 8 décembre : O'CONNOR, Joseph. Inishowen, traduit de l'anglais [Irlande] par Pierrick Masquart et Gérard Meudal. Paris, Éditions Phébus, 2001, 518 pages.

le 15 décembre : VIAN, Boris. L'Écume des jours, suivi de : Un Langage-Univers par Jacques Bens, Paris, Le monde en 10/18, 1963, 184 pages.

le 30 décembre : GRANDES, Almudena. Le coeur glacé. Titre de l'édition originale : El corazon helado, publiée par Tusquets Editores, Barcelona [2007]. Traduit de l'espagnol par Marianne Millon, Paris, Éditions JC Lattès, 2008, 1072 pages.