août 2004 (18)

dimanche 1 août 2004

223. bella

Andréane : Atropa belladonna (fragment)

Atropa belladonna, communément appelée Belle Dame, Belladone. En anglais Deadly nightshade, en allemand Tollkirsche, en italien Solano maggiore ou Belladonna, en espagnol Solano furioso. Photographiée par A. lire la suite


jeudi 5 août 2004

224. départ ?

basilic, le 5.08.2004

Ainsi, j'ai lu les mémoires intimes de Simenon. Le temps s'est arrêté. Je n'avais plus la moindre envie d'écrire. Ni ici. Ni ailleurs. Pas de notes. Pas de carnets. Pas un mot. Lecture à l'état pur. Lente dégustation au ralenti. J'ai tourné hier soir la six cent dix-septième et dernière page du lire la suite


samedi 7 août 2004

225. under my skin

Levée à six heures. Passé toute la matinée à fouiller dans les annonces classées. Fini par trouver ceci : Loft ensoleillé. Vieux-Montréal. Deux chambres à coucher fermées, 1400 pieds carrés, plafonds de 12 pieds. Quatrième étage. Ascenseur. Animaux permis [Yeah. J'aurai enfin mes poules et un lire la suite


mardi 10 août 2004

226. je ne joue pas

Le superbe tonnerre ce soir. Le genre de soirée que mes grands-mères aspergeaient d'eau bénite à la lueur des bougies en enroulant des chapelets et des linges autour des robinets après avoir éteint l'unique ampoule qui pendait du plafond au bout de sa corde. Un bruit sourd éclate, puis deux. Je vois lire la suite


vendredi 13 août 2004

227. carpe du jour

J'avais souvent entendu l'expression « dormir sur la corde à linge ». Et je crois bien avoir découvert l'origine de la chose dans un gros livre que j'ai lu récemment. Mais je ne vous la dirai pas. Pourquoi ? Premièrement, parce que je ne vois pas pourquoi je vous ferais part de toutes mes lire la suite


samedi 14 août 2004

228. artefact

Vers le Dra* les clochettes sont en hêtre les clochers sont en papier les maisons sont de bonbon la belette fait sa toilette le corbeau tisse le drap... ...fait une crotte et puis s'en va. Prouuuuut. __________ * Vieille comptine que maman chantait pour endormir ses petits turbulents. Le Prout lire la suite


lundi 16 août 2004

229. rêves flous

Vécu un long dimanche sans lunettes. Je croyais les avoir perdues, égarées quelque part à Kamouraska sur une table, ou encore oubliées dans le jardin où je les avais déposées en refermant les Manifestes du surréalisme, à côté du hamac, dans les herbes folles. J'ai dormi deux fois douze heures, deux lire la suite


mardi 17 août 2004

230. and now...

Délirant. Dylan s'est inscrit à un cours de français. Moi qui préférais voir flotter entre nous la brumeuse et mystérieuse langue anglaise, je vais peut-être devoir discuter un des ces jours en français avec lui. Pas envie. Dernière trouvaille de l'homme en question : il est convaincu que regarder lire la suite


mercredi 18 août 2004

231. ce cher Minotaure

Patrick Bizouard : Le Minotaure

Pris une multitude de petites notes pour ce journal. Mais je ne les écrirai pas. C'est une manière de suite à quelques réflexions et recherches : les dessous de l'expression « dormir sur la corde à linge », et cette manie qu'ont les écrivains de courtiser le suicide, enfin bref, certains reliefs à lire la suite


jeudi 19 août 2004

232. sur la corde à linge

J'ai dit hier que je le ferais, je le ferai. Mais le coeur n'y est pas trop. C'est que je viens tout juste de réaliser que me voilà presque à la fin du volume 4 de ce journal commencé le 25 août 2003. Je vais donc préparer le volume 5 : avec un nouveau titre, une mise en page qui ressemblera sans lire la suite


vendredi 20 août 2004

233. pour en finir avec cette histoire de corde

 Julien Devriendt : le chat de la rue Broca

Un peu de cohérence et de rigueur ne peut pas nous faire de tort. Faute de temps pour descendre à la bibliothèque, j'ai donc sorti les dictionnaires et arpenté les arcanes de Google après avoir dressé une petite liste de mots clés devant orienter ma recherche. Mastroquet. Dans le Petit Robert : 1. lire la suite


samedi 21 août 2004

234. plus de je

Rupture. Jour un peu comparable à celui des 57 synonymes en grève. Ne ferai pas grève. Ni manifestation. Ne sortirai pas les violons. Pas envie de m'exposer. De m'expliquer. Rien à justifier. Rien à déclamer, à donner. Ni en spectacle, ni autrement. Histoire classique. Plus de Je. Après des soirs et lire la suite


dimanche 22 août 2004

235. au travail

coin de bibliothèque avec du rouge

Choisir délibérément de continuer, parfois, c'est un peu comme sauter dans le vide. Quelque part entre l'euphorie et le grand désespoir. Mais ça va. Elle tient bon. Il est tout aussi douloureux de quitter que de se faire flusher. Sinon plus. C'est ce qu'elle a choisi. J'ai entrepris le grand lire la suite


mardi 24 août 2004

236. fasse le ciel

Les jours après une rupture seraient totalement vides s'il n'y avait autant de petits fils à retordre au dehors, parce que la vie continue. Je n'ai jamais eu autant de noeuds dans les cheveux. Et c'est tant mieux. Ça m'oblige à m'arrêter et à les brosser calmement, doucement. Je rêve à une grande lire la suite


mercredi 25 août 2004

237. test

J'ai réfléchi à l'avenir de ce journal. Résisterai à l'envie de mettre un point final au volume 4 pour repartir avec une nouvelle page [toujours blanche] qui, ma foi, n'apporterait pas grand chose à ce que nous connaissons déjà. Point n'est besoin de changer quoi que ce soit, sinon adopter quelques lire la suite


samedi 28 août 2004

238. petite page

J'ai une grosse journée devant moi. En ai déjà dormi le tiers et brûlé l'autre en cherchant partout sur le web le bidule pour installer Radio.blog sur ce journal. Pas de chance, je n'arrive pas à ouvrir le lien pour le télécharger. J'ai eu ce flash hier en écoutant un album. Je me disais que ça lire la suite


dimanche 29 août 2004

239. radio.blog [tests]

Quand je dis que la vie est belle je veux dire comme c'est bon de me décarcasser pour installer une Radio.blog dans ce journal et puis peut-être m'en fatiguer et la jeter à la poubelle dans quelques jours. Ainsi soit-il. Le plaisir, la beauté, se cachent beaucoup dans le feu de l'action, et peu dans lire la suite


mardi 31 août 2004

240. la poste

Faut quand même pas croire que je passe tout mon temps dans la baignoire. Quoique. J'ai bien avancé dans le montage de mon radio.blog. Assez contente du résultat. J'ai encore pas mal de furetage à faire dans mes fonds de tiroirs pour rapailler le meilleur du pire. Ou le pire du meilleur, c'est lire la suite


Haut de page