juin 2003 (26)

dimanche 1 juin 2003

241. cher journal

Encore aux prises avec la grippe, encore lovée au creux de mon lit pour reposer ce corps afin d'éloigner le mal, j'ai choisi de ne pas écrire dans le cher journal. Petite pause pour refaire mes forces. Cependant, j'ai envie d'écrire la page du journal de quelqu'un d'autre. Un livre. Je sais pas  […]

lire la suite »


lundi 2 juin 2003

242. cher roman

Grippe pas grippe, la vie continue. Bourrée de vitamine C et d'acétaminophène, je me suis rendue à un rendez-vous concernant ce manuscrit que j'ai déposé chez cinq éditeurs montréalais à la fin du mois d'avril. Je suis arrivée un peu avant l'heure prévue. J'ai aimé attendre dehors, en plein soleil,  […]

lire la suite »


mercredi 4 juin 2003

243. rien à déclarer

petit dragon

Et tandis que, face en bas, les autres animaux regardent la terre, il a donné à l'homme un front dressé, lui a ordonné de voir le ciel et de lever son visage dressé vers les astres. [Ovide, Les Métamorphoses, I, 84] Rien à déclarer. Sauf du soleil. Trop de travail pour mes deux mains. Les Tarots  […]

lire la suite »


samedi 7 juin 2003

244. litanie

yellow flower

une maison de poupée, un manuscrit éventré, des bougies allumées, la nuit tombée, la radio, la musique, du rouge et du noir dormir, fascination, rêver, luminescence, manger, Paris, du vin, opalescence shantung, obscénités, Japon, kimono fête portugaise, shabbat, un ciel étoilé, l'église yellow  […]

lire la suite »


dimanche 8 juin 2003

245. passage

Même pas lu les journaux ce week-end. Pas le temps. Qu'est-ce que j'ai fait ? Bien des choses indispensables. Cuisiné, pris soin des plantes. Flâné. Et puis beaucoup écrit depuis mardi dernier. Presque pas fait d'exercices, sauf marcher. Travaillé, pas le choix. Vu personne. Lu. Pris des notes.  […]

lire la suite »


lundi 9 juin 2003

246. l'art postal

lettre 12 : l'art postal

Le Pirate de la Poste a raison, le coup de foudre ne s'explique pas. L'amour ? Que je sois damnée si j'y comprends quelque chose. Suffit d'examiner cette enveloppe – qui a contenu une vraie lettre – qui a voyagé pour vrai. Conclusion : quelques coups de crayons sur un coeur en disent plus long que  […]

lire la suite »


mardi 10 juin 2003

247. my dear kimono

kimono

À défaut de dénicher le kimono bleu pâle pâle de mes rêves dans le quartier chinois de Montréal, ou dans celui d'une grande métropole du monde, j'ai décidé de faire une recherche sur Google. Pas de chance, je suis tombée sur Love and Writind Project (A) et sur l'Immédiate (O) [en tapant kimono bleu  […]

lire la suite »


mercredi 11 juin 2003

248. murmures

Judith est arrivée de sa campagne les bras remplis de fleurs rouges et jaunes, de pots de confiture, plus des herbes et des branches pour le chat. Une incroyable odeur de menthe, de chèvrefeuille, de chocolat, de fromages tendres et d'abricots s'est accrochée aux rideaux. Les heures de ce jour ont  […]

lire la suite »


jeudi 12 juin 2003

249. patience

kimono safran

Mis de côté l'écriture de Bordel [rue Hutchison], temporairement. Trop à faire avec le quotidien, trop de choses à mijoter et mûrir. En attendant de reprendre le fil du récit, j'ai commencé une nouvelle [avant-hier]. À l'heure où je mettrai cette page de journal en ligne, j'aurai presque fini les  […]

lire la suite »


vendredi 13 juin 2003

250. groseilles

Le temps n'existe pas. Le temps est magnifique, un vent doux qui ne devrait transporter que douceur et chaleur. Au loin j'entends les Formule I. Il y a des courses ce matin ? Je relis le Journal, je relis les pages avec Jack et les petits fruits rouges, la divine jouissance au creux de mes nuits, le  […]

lire la suite »


samedi 14 juin 2003

251. du pain et du café

Le café goûte particulièrement bon ce matin. J'ai passé une nuit trop courte, mais reposante. Le café est bon. Il réchauffe. J'ai faim. Envie de fraîcheur. De poésie, relire Paul Chamberland, ou Miron. Envie de passer le week end dans les bras d'un être aimant et tendre. Un bout de baguette grillée  […]

lire la suite »


lundi 16 juin 2003

253. jour blanc {bis}

Samedi et dimanche j'ai décidé d'éteindre toutes les lumières et d'aller au lit vers huit heures et demi, neuf heures. Beaucoup dormi. Peu rêvé. Sauf un long rêve étrange, pas facile à raconter, car trop flou. Brumeux. Vendredi soir, la maison était pleine de monde. Le lendemain elle était vide avec  […]

lire la suite »


mercredi 18 juin 2003

255. après ça

tithonia rotundiflora

Ces jours-ci je porte un curieux, critique, lourd et incisif regard sur moi-même et sur le monde. Peut-être parce que je suis dans un tournant important de ma vie, et parce que je me retrouve à la croisée des chemins un peu comme ce cheval dans Jacques le fataliste. Mais je ne vais pas déballer ma  […]

lire la suite »


jeudi 19 juin 2003

256. les amours souterraines

L'été m'inspire. J'ai entrepris la mise à jour de mes liens vers les autres blogs et journaux des diaristes et blogueurs/gueuses de tout acabit que j'aime lire sur le web – autrement dit le relookage de mon réseau souterrain formerly known as le Jardin d'A-List. Je fais pas ça pour faire suer les  […]

lire la suite »


samedi 21 juin 2003

258. les amours solaires

Françoise B. a gardé son amant à coucher hier soir. Elle s'est dit une fois n'est pas coutume et alors elle l'a invité dans son grand lit tourmente, dans son île désertée par les désirs et les soupirs virils depuis des siècles. Avec l'amant, F. B. dort peu, elle devient déesse ou Shâhrazad et alors  […]

lire la suite »


dimanche 22 juin 2003

259. fragile ?

Ce deuxième troisième cahier de mon journal en ligne a eu un an le 20 juin. Un an sans chandelles et sans faire de bruit. Sans fête et sans tra la la. Il a fait chaud. J'ai travaillé dehors pour finir de planter mes fleurs. Eu envie d'en faire la liste en latin. Demain, peut-être. Le journal ? Pas  […]

lire la suite »


lundi 23 juin 2003

260. juin zéro

J'ai été encore une fois incapable de me décider à me rendre au bureau ce matin. Pourtant, j'étais réveillée de bonne heure. Plus de café. J'ai cherché du thé. Plus de thé noir ou vert non plus, donc obligée de boire une tisane infecte jaunasse à laquelle j'ai ajouté le fond d'une boîte de thé  […]

lire la suite »


mardi 24 juin 2003

261. viens dans mon jardin

Drapeau de Louis VII

Matinée douce à écouter la radio, les vieux chansonniers québécois, le beau « Viens dans mon jardin » de Claude Gauthier me touche chaque fois au coeur comme si c'était la première. Matinée chaude. Mal aux oreilles, surtout la gauche, et la tête lourde. Au moins j'ai pu dormir jusqu'à dix heures du  […]

lire la suite »


mercredi 25 juin 2003

262. vertigo

J'ai pris un long bain tiède parfumé au genévrier. Je me suis allongée sur mon lit dans la grande chaleur. La fenêtre ouverte, les voilages blancs volaient dans tous les sens, le vent du soir commençait à diffuser une douce fraicheur. J'ai failli m'endormir, j'ai peut-être dormi un peu. Je n'avais  […]

lire la suite »


jeudi 26 juin 2003

263. déshabillons-nous...

Reconstruire à neuf Ces derniers jours, j'ai expérimenté différents styles d'en-tête. Ces derniers mois, j'ai joué je ne sais plus combien de fois avec la largeur du texte de cette page ; et voilà que j'ai changé le titre du journal dimanche dernier, et en plus je commence à jouer avec le menu. Rien  […]

lire la suite »


samedi 28 juin 2003

264. envol

Cui-cuis du samedi Manque de souffle pour écrire dans ce journal. Et pour écrire tout court. Je prends une pause roman, une pause mail. Une pause journal qui durera pas. Je prends du soleil, cultive mes fleurs. Envie de m'amuser et de manger des mets indiens qui donnent trop chaud. Ça, c'est parce  […]

lire la suite »


lundi 30 juin 2003

266. écorchures

Le jour rose et blanc Ce jour est rose et blanc. Blanc et rose. Les femmes s'en fichent parfois de ne pas avoir d'amoureux. Les femmes sont libres et légères. Certains jours roses et blancs j'entends les cris des femmes battues. Blessées à mort. Partout dans les rues et les ruelles. Et des enfants.  […]

lire la suite »


Haut de page