mai 2001 (32)

mardi 1 mai 2001

83. as-tu déjà reçu un plus tendre bouquet ?

muguet3.jpg

Le nom français du muguet dérive du mot muge ou musc, du latin muscus, à cause probablement de son parfum insistant. Le muguet est le Convallaria majalis ou lis des vallées. Il tient son origine latine de convallis (vallée), de leiron (lis) et de majalis (mai). En anglais, le muguet est un Lily of lire la suite


84. c'est pas un diary

érable

C'est pas un diary que j'écris, c'est un journal : J-O-U-R-N-A-L Le tronc de cet érable passe exactement au centre de la fenêtre de mon bureau. Pas lui, mais un pareil. Il est très vieux et plus haut que la maison. Et ma maison est très haute. Ce n'est pas une tour, quand même, mais un édifice de lire la suite


mercredi 2 mai 2001

85. après que tout le reste sera mort, même la mort mourra

érable

Hier, j'écrivais que le tronc de cet érable passe exactement au centre de la fenêtre de mon bureau. Ce n'est pas tout à fait vrai. Il est plutôt un peu à gauche. Pas cet érable-là mais un pareil. Il est très vieux et plus haut que la maison. Il y avait un arbre comme celui-ci qui avait poussé sur lire la suite


jeudi 3 mai 2001

86. on veut savoir

Helianthus annuus

On veut savoir ce que Script écrivait le 3 mai 2000 dans son journal papier ? Je me suis demandé, en me levant ce matin, ce que j'avais fait le 3 mai de l'an dernier. Je n'ai aucun souvenir précis, et la date n'évoque rien de spécial. Mais j'écrivais mon journal. Pas encore sur internet, seulement lire la suite


vendredi 4 mai 2001

87. through eagle eyes

HeavenonEarth.jpg

Aujourd'hui j'écrirai dans la mémoire de ma mère : « Through Eagle Eyes » One word frees us of all weight and pain in life. That word is love. Aujourd'hui je n'écrirai pas mon journal. Aujourd'hui j'écrirai dans la mémoire de ma mère. Le récit de sa mort est dans l'un de mes cahiers.  Celui dont le lire la suite


samedi 5 mai 2001

88. mon seul lecteur

cerisier.jpg

Depuis hier, je vois les arbres et arbustes se recouvrir de fleurs. Des fleurs de toutes les couleurs : roses, jaunes, blanches. Et à l'intérieur de ces couleurs, des variations de nuances, à l'infini. Comme le sont parfois nos sentiments : variés ou profonds, et si légers quand ils éclatent en nous lire la suite


dimanche 6 mai 2001

89. la flûte enchantée

flute.jpg

Le 13 mai 1871, Arthur Rimbaud écrivait à son professeur, Georges Izambard : « Je veux être poète et je travaille à me rendre voyant [.] il s'agit d'arriver à l'inconnu par le dérèglement de tous les sens. » Quel charmant programme ! Et quelle belle journée que ce 6 mai 2001.  J'aurai passé ce lire la suite


lundi 7 mai 2001

90. dimorphoteca sinuata

Dimorphoteca_Sinuata1.jpg

J'ai besoin de me mettre dans la peau de cette fleur :  reprendre contact avec l'authenticité et la pureté. Question : Que faire quand une personne à qui l'on supposait des sentiments nobles se révèle lâche et égoïste ? Prendre note qu'à partir de maintenant, l'homme à qui je m'étais attachée perd lire la suite


91. fin d'une illusion

omarkhayyam.jpg

Regarde ! Écoute ! Une rose tremble dans la brise. Un rossignol lui chante un hymne passionné. Un nuage s'est arrêté. Buvons du vin ! Oublions que cette brise effeuillera la rose, emportera le chant du rossignol et ce nuage qui nous donne une ombre si précieuse. [Robaiyat, Verset CXIV] Ce lundi de lire la suite


mardi 8 mai 2001

92. des mots

rosalucida.jpg

Le vin a la couleur des roses. Le vin n'est peut-être pas le sang de la vigne, mais celui des roses. Cette coupe n'est peut-être pas du cristal, mais de l'azur figé. La nuit n'est peut-être que la paupière du jour. [Robaiyat, Verset CXXVI] Quand un mot ou un titre ne coïncide plus avec son contenu, lire la suite


mercredi 9 mai 2001

93. autographier

lathyrus.jpg

Et il me reste encore quantité d'autres mots à autographier dans ce journal Lundi, juillet 1833 Madame, Je suis obligé, madame, de vous faire le plus triste aveu : je monte la garde mardi prochain; tout autre jour de la semaine ou ce soir même, si vous étiez libre, je suis tout à vos ordres et lire la suite


jeudi 10 mai 2001

94. quelques rêves à courtiser

cioran1.jpg

« Je rêve aux profondeurs de l' « Ungrund », fond antérieur aux corruptions du temps, et dont la solitude, supérieure à celle de Dieu, me séparerait à jamais de moi, de mes semblables, du langage de l'amour, de la prolixité qu'entraîne la curiosité pour autrui. » [Cioran : Au-delà du roman ] J'ai lire la suite


vendredi 11 mai 2001

95. exténuer ses obsessions

porcepic.gif

« A-t-on le droit d'exténuer ses propres obsessions, de les exploiter, de les ressasser sans merci ? » Je reprendrai ce matin la question de Cioran, notée hier, pour la tourner et retourner comme le jongleur avec ses balles de couleur. Je voudrai aussi coller sur cette page un papillon bleu. Simple lire la suite


96. des embryons de réponse

rivierematawa.jpg

Je commence juste à trouver des embryons de réponse à la question de Cioran Je jongle encore avec la question de ce matin et à celle d'hier. Oui, j'imagine que j'ai le droit de me poser jusqu'à l'obsession cette question que C. a posée un jour. Parce que depuis que je l'ai lue, je sens que je n'ai lire la suite


samedi 12 mai 2001

97. les oiseaux ne chantent pas

Penstemon_strictus.jpg

Week end. Shabbat. La fenêtre est ouverte, les oiseaux ne chantent pas Une belle journée de pluie chaude et odorante. Les bruits de la ville me parviennent de loin, comme feutrés. Les voitures ont l'air de rouler sur des petits coussins mouillés. Sons de l'eau qui éclabousse. Week end. Shabbat chez lire la suite


dimanche 13 mai 2001

98. sous une autre forme

disamares

Onze heures, dimanche. Je viens tout juste de me sortir du lit, et encore. Cela relève davantage de l'extraction forcée avec pinces de désincarcération. Je sommeillerai intérieurement, le temps d'écrire cette page et de la mettre en ligne. Après ? je crois que je dormirai encore un peu toute la lire la suite


lundi 14 mai 2001

99. fasse le ciel

Campanula_Stmk_.jpg

Faire la sieste dans un champ semé de fleurs sauvages Que deviendrait ce journal, sans le rituel d'y coller mon image-fleur ? Je rêve à la campagne. Un dimanche après-midi d'été. Je marcherai dans les champs pleins de fleurs sauvages de toutes les couleurs. Fatiguée, je me coucherai au pied d'un lire la suite


mardi 15 mai 2001

100. la valse d'Amélie

iris_versi2.jpg

J'ai envie d'écrire que j'ai pris une longue marche dans le Vieux-Port avec Jack. Mais je ne l'écrirai pas parce que ce n'est pas vrai, pas dans cette vie là. C'est vrai seulement dans le monde que je rêve d'habiter. Cet après-midi j'ai marché longtemps dans le Port, ça c'est vrai ! Nous marchons lire la suite


mercredi 16 mai 2001

101. toc toc toc

rosepap1.gif

Chacun est dans sa petite bulle et fait sa petite affaire Pourquoi écrire en blanc sur du noir? Parce que j'en ai envie. Pourquoi pas? Il y a des journaux en ligne entièrement écrits de cette façon. C'est très beau. Classique. Bon. J'avoue. C'est juste une façon de mettre en valeur ce papillon qui lire la suite


jeudi 17 mai 2001

102. live

Papaver_rhoeas1.jpg

On a tout juste eu le temps de lui installer un petit micro pi d'le filmer ! La matinée sera douce, très douce. Des lettres et des milliers de cartes postales à poster, deux ou trois romans à finir. Pas grand chose d'autre. La vie quotidienne ordinaire. Après, faudra que j'aille au marché pour lire la suite


103. peur de rien

scrib1.JPG

J'aime de toute mon âme ce rêve qui me tient par la main jusqu'au bord de la nuit, sur la mer du cœur J'ai fait quelque chose contre la peur, je suis resté assis toute la nuit et j'ai écrit. Ces mots sont de Rilke. J'ai écrit la page 102 la nuit dernière. Il était presque 2 heures. Pourquoi ? lire la suite


vendredi 18 mai 2001

104. de quelques frivolités

nouveau.gif

Comment s'émouvoir des deux côtés de l'Atlantique en 90 leçons Quelle belle et douce journée que ce vendredi. Une journée parfaite. J'ai dormi longtemps. Je me suis assise à cet ordinateur à 8h30. Le PC m'a fait des messages d'erreurs; par deux fois, une défaillance générale, la page bleue que je lire la suite


samedi 19 mai 2001

105. les mots secours

loveamongruins2.jpg

Voici une une page à relire les soirs de pluie. C'était un soir de mai. Quelque chose de fragile à l'intérieur de moi s'était brisé. Je me sentais aussi dévastée que si la terre avait explosé. Alors mon ami Jack avait tendrement passé son bras autour de mes épaules et puis il m'avait tout doucement lire la suite


lundi 21 mai 2001

...

Aujourd'hui, j'ai besoin d'une page blanche. Prière d'ouvrir le fichier joint pour lire la suite. lire la suite


vendredi 25 mai 2001

106. entre aider et aimer

pommierenfleur.jpg

J'ai fait bien attention de ne pas trop abuser du sirop In the Sun Entre aider et aimer, il n'y a qu'une lettre. Et quelques fleurs de pommier. Je crois que je me suis à nouveau laissée gagner par la fièvre. Mais je veux revenir aujourd'hui à ce journal. Trop d'analgésiques. Manque de rêves. Croupir lire la suite


107. les quatre de coeur

cartefromman.jpg

...plus personne n'était là pour se souvenir qu'ils avaient été des enfants capables de rêver C'est bon de retrouver le journal. J'ai l'impression de chuchoter, de faire des confidences. Ce matin, j'ai plutôt chanté et crié mon euphorie de ressentir enfin le retour de quelques énergies. Je n'avais lire la suite


samedi 26 mai 2001

108. et je reste là, le souffle coupé

J'aime courir jusqu'au lac. Le terrain est en pente, le sous-bois entièrement tapissé de fougères de différentes espèces. Je ne les connais pas toutes. Souvent, très tôt le matin, il y a de la brume. Le silence est plus dense et avec cette blancheur qui flotte partout j'ai un peu peur. Alors je lire la suite


dimanche 27 mai 2001

109. t'as pas peur ?

Une thébaïde est un lieu isolé et sauvage, un endroit retiré et paisible où l'on mène une vie austère et calme. Solitaire. Ma maison est une thébaïde. Ce n'est pas un endroit triste et inhabité, même si j'y vis seule et que la solitude me pèse, par moments. Ma thébaïde est un lieu palpitant de vie lire la suite


lundi 28 mai 2001

110. l'orage

fleur5.gif

En ce moment précis pendant que j'écris, un gros orage s'abat sur la ville, sur la maison, sur moi. D'habitude, je n'ai pas peur. Sauf qu'aujourd'hui, c'est trop soudain, je ne m'y attendais pas. La pluie est glacée, pressée. Chaque grondement du tonnerre me fait sursauter, chaque éclair me lire la suite


mardi 29 mai 2001

111. numéro un pour six

papaver_nudicale.jpg

Ces fleurs, des Papaver nudicale, sont une variété de pavots. J'aime leurs couleurs. J'aime que les pétales soient si soyeux et vaporeux. Leur grâce. Je rêve encore d'avoir une webcam, un mini gadget à transporter partout pour enfin produire mes propres images. Je devrais d'abord m'équiper d'un lire la suite


mercredi 30 mai 2001

112. arrête de délirer ok ?

« Mais surtout, n'aie pas honte ou peur. C'est interdit ici. Alors arrête de délirer ok ? » La muse qui préside à l'éclosion de mes rêveries diurnes et de l'écriture pour mon roman (ce qui dépasse le stade du gribouillage et de la rature) est de nouveau là, avec moi. Elle va rester cette fois, je lire la suite


jeudi 31 mai 2001

113. après la pluie

klimt064.jpg

Aujourd'hui, je n'ai rien fait. À part télécharger un client FTP et l'installer. Le reste du temps ? Mangé des choses ordinaires. Pas écrit grand chose. Travaillé un peu. Bu tout ce que les diaristes boivent. Rien pour faire un bon réalité show. Aucune aventure croustillante à raconter non plus. lire la suite


Haut de page