170. l'anaphale perlée

Avec un nom comme celui-là, tu a hérité de toute une destinée, petite fleur.

Celle-là, je l'ai toujours appelée depuis l’enfance, ma fleur de coton. Parce que les pétales fournis ont l’air d’être faits en tissu ou en papier duveteux. Le coeur est jaune or. Brun en automne. Les feuilles sont d’un beau vert argenté. Jamais su leur vrai nom avant aujourd'hui.

J'en ai toujours coupé dans les champs pour en faire de somptueux bouquets que je pouvais associer avec les jaunes, les rouges, les bleues, les oranges, les violettes et les roses pour les mettre en valeur.

Ce que j’aimais surtout, c’était que je pouvais les garder longtemps.

immortelles.jpg

Anaphale perlée ; Anaphalis margaritacea ; Immortelles, 15 août 2011

Je les laissais sécher sur place dans les vases sans jamais changer l’eau et ainsi elle finissait par s'évaporer, les autres fleurs mouraient, et mes fleurs de coton restaient toujours belles. Et bien blanches.

Je crois bien que chaque été de ma vie j’en ai cueilli pour fleurir la maison.

J’apprends aujourd’hui que les anaphales perlées sont des immortelles, comme dans la chanson de Jean-Pierre Ferland.

Vous avez nom que je voudrais pour ma maîtresse
Vous avez nom que les amours devraient connaître
Mais ils vivront ce que vivent les roses
L'espace d'un, vous savez quoi
Ne s'appelleront jamais immortelles
Ne seront jamais qu'un feu de joie

Que mes petites fleurs de coton bien ordinaires soient des immortelles, ça m’étonne. Toujours pensé que les immortelles étaient des grosses fleurs de cimetières.

Ses autres noms : Anaphalis margaritacea. Anglais : Pearly Everlasting

D’après l’Encyclopédie de l’Agora,

L’immortelle fleurit en été et reste belle jusqu’à l’hiver. Presque tous les terrains lui conviennent. La tige (30 à 100cm) et les feuilles sont laineuses ce qui leur donne une teinte douce et brillante. Au sommet, un bouquet (10-12cm) de capitules ronds d’un blanc éclatant, avec un centre jaune ou brun selon la saison. Les feuilles sont alternes[*], de forme longue et étroite. Elle a plusieurs propriétés médicales dont celle de guérir les brûlures.

J’irai chercher quelques plants pour les intégrer au petit jardin que ma voisine et moi tentons de cultiver autour de l’arbre qui pousse dans le trottoir devant la maison. Pas facile.

Je transporte aussi des gros cailloux afin d'empêcher l’érosion parce que les jours de grosses pluies, toute la terre s'évade et les plantes finissent par se déraciner et mourir sur place. 

J’ai lu quelque part [oublié de noter où] que l'anaphale perlée est une plante « à rhizomes qui pousse en colonie » ce qui en fait une partenaire « idéale pour la rocaille ou bien afin de naturaliser les talus d'éboulis rocheux. » Elle sera parfaite au pied de notre vieil érable, entre les grosses racines, les nids de fourmis noires, et les cacas et les pipis de chiens et de chats en tout genres. Plus quelques mètres carrés de terre autour des racines de l'érable centenaire.

topinambours_gold.jpg

topinambours et voiture jaune or, le 29 août 2011

[voici la future rocaille en question : photo prise hier - sur le pas de la porte - , j'ai bien aimé quand j'ai vu mes topinambours courtiser la petite voiture jaune or comme s'ils s'étaient eux-mêmes peinturés dessus. j'espère qu'ils auront le temps de fleurir avant l'hiver]