162. brins d'herbe

051-16th-Century-letter-c-q97-468x500.jpg

hoses à faire avant de partir en vacances : quelques photos de mes plantes, finir la lessive [vider le panier jusqu’au fond, pour une fois], laver et ranger la vaisselle qui traîne dans l’évier, arroser les plantes [bien les noyer], vérifier trois fois que les fenêtres sont bien verrouillées et que le fer à repasser a été débranché [une fois je suis partie en voyage et il est resté chaud durant trois semaines : belle cuite indeed], saluer la voisine, enfermer le chat dans la salle de bain [c’t’une blague, j’ai pas de chat], cacher mon journal [on sait jamais], éteindre l’ordi., mettre mes souliers, sortir les bagages, chercher ce que j’ai peur d’avoir perdu : mes clés, mon sac, mes sandales, mes lunettes de soleil, mon parapluie, mon chapeau et ma tête, alouette.

fleur_fromoldbooks.jpg

Mon potager urbain, grand comme un mouchoir de poche, me fournit néanmoins quelques fruits et légumes à tous les jours : tomates cerises, tomates, concombres libanais, fraises, fines herbes. Des vignes et des fleurs. Ici quelques photos prises la semaine dernière. Et la végétation a doublé depuis les grosses pluies des derniers jours...

sauge.jpg

la sauge avec ses petites amies Impatience rosa et Viola tricolore

concombre.jpg

concombre libanais en jardinière suspendue [sont croquants et divinement savoureux]

Dans un livre intitulé Conseils du Dalaï-lama et de ses maîtres pour être heureux [Catherine Barry, Presses de la renaissance, Paris, 2010], j’ai lu : « Étudier le bouddhisme, c’est pouvoir comprendre la manière dont la réalité se déploie en nous, pouvoir se relier à soi-même comme à un livre ouvert. » Je trouve cette présentation très poétique. Ouvertement artistique. Ça rejoint quelque chose en moi.

fraisier.jpg

le fraisier suspendu, ce sont des 4 saisons, elles produiront tout l'été [ce qui en reste en tout cas]

bacs_tomate.jpg

un pied de tomates ordinaire [des roses] dans son bac à réserve d'eau de fabrication maison

fines_herbes.jpg

gloire du matin [Ipomoea indica], romarin, patate douce [Ipomoea batatas] et fines herbes
dans ce coin-là, les plantes en arrachent et manquent de lumière

tomates.jpg

les tomates cerises s'accrochent au même bambou que les concombres sur le coin de la mini terrasse

Du même livre que ci-haut, page 115 :

« Plus lumineuse est la lune, plus petite est l'ombre,
Plus petite est l'ombre, plus la lune semble grande.
Il en est de même de la réalisation de l'éveil.
Lorsque notre croyance en la dualité
Et en un moi existant de manière intrinsèque diminue,
Alors notre réalisation augmente.
Et quand notre réalisation croît,
Nos émotions conflictuelles diminuent.
La réalité demeure libre des circonstances. » [Longchenpa]

la conque blanche

La conque blanche symbolise l'absence du mal.
Lorsqu'elle est tournée vers la droite,
elle symbolise l'affirmation de la vénération
des enseignements du dharma.