72. mea culpa, ma lune

Un autre petit dépôt dans notre boîte à bijoux, pour me faire pardonner... toujours sous le thème de cette chère lune de novembre qui me fait du bien et me porte bonheur.

Me faire pardonner quoi, me direz-vous ?

Réponse : me faire pardonner le fait que les videos en provenance de YouTube et Dailymotion ne s'affichaient pas avec les navigateurs Internet Explorer et Firefox [Sacrifice, les deux Nureev, les deux Complainte de la butte et Le petit garçon, ça commençait à faire beaucoup]. Parce que c'était pas ça le problème.

J'ai abondamment fouillé du côté des navigateurs [paramètres, configuration, ajout de plugins, mises à jour, etc.] et ça ne donnait rien. Erreur de diagnostic, donc.

Puisque finalement hier, j'ai douté. Et puis examiné mes codes html de plus près, et je les ai comparés avec les codes fraîchement copiés-collés. C'est alors que, à ma grande stupéfaction, une fois le code importé et collé, une foi la page enregistrée et publiée, il en manquait un bout : tout le contenu du embed avait été carrément effacé pas Dotclear [ma plateforme de publication chérie, la version 2.1.6] : voilà pourquoi les videos ne s'affichaient pas. 

Pourquoi pouvais-je les voir avec Safari et Chrome ? Aucune idée. Après quelques recherches, j'ai fini par comprendre que le fameux embed n'est pas conforme aux normes xhtml 1.0 et c'est pourquoi DC les efface [ou les extermine]. On veut du code propre jusqu'au bout des ongles.

Après quelques autres recherches, j'ai découvert comment modifier les codes fournis afin qu'ils soient valides : il suffit d'enlever le embed et de placer une partie de son contenu dans object [in data, on place l'url de la video et on inscrit scrupuleusement type="application/x-shockwave-flash" : je mets les exemples, si ça peut aider quelqu'un, tant mieux !].

Avant, je collais ce bout de code, fourni par YouTube :

<object width="425" height="344">
<param name="movie" value="http://www.youtube.com/blablabla" />
<param name="allowFullScreen" value="true" />
<param name="allowscriptaccess" value="always" />
<embed src="http://www.youtube.com/blablabla" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed>
</object>

Après publication avec Dotclear, il se faisait amputer partiellement et automatiquement par la machine pour devenir ceci = une video invisible pour quelques navigateurs :

<object width="425" height="344">
<param name="movie" value="http://www.youtube.com/blablabla" />
<param name="allowFullScreen" value="true" />
<param name="allowscriptaccess" value="always" />
</object>

Maintenant, en suivant la recette avec les bons codes purs et propres j'obtiens une écriture xhtml 1.0 valide qui ne se fait pas charcuter et ça donne ceci, à l'envers du décors :

<object type="application/x-shockwave-flash" data="http://www.youtube.com/blablabla" width="425" height="344">
<param name="movie" value="hhttp://www.youtube.com/blablabla" />
<param name="allowFullScreen" value="true" />
<param name="allowscriptaccess" value="always" />
</object>

Mais du côté écran, on obtient cela [Moonshadow, par Yusuf Islam, alias Cat Stevens - Majikat Earth Tour, 1976] :

C'était la cuisine du jour. La lumière est encore tout à fait lumineuse, le ciel est bleu et frais. Et la lune, je vous dis pas, la lune, elle est plus belle qu'elle a jamais été.

Moonshadow, chanson d'espoir : « Did it take long to find me - I ask the faithful light - Did it take long to find me - And are you going to stay the night. »


Billet poursuivi à 14:50 hres, pour quelques actualités

Selon l'AFP, il y a deux heures, « Les fans à la rescousse de Cat Stevens hué lors de son come-back à Dublin »

DUBLIN — Les fans du chanteur britannique Cat Stevens, devenu Yusuf Islam, ont volé mardi au secours de leur idole huée lors de son récent retour sur scène à Dublin après une trentaine d'années d'absence.

[...]

Les fans déçus, certains scandant « On s'ennuie », étaient apparemment mécontents que l'ancien Cat Stevens ne chante pas suffisamment de ses anciens succès comme Wild World, Moonshadow ou Father and Son, préférant les tubes de ses albums les plus récents.

Prenant l'incident avec humour, Islam a plaisanté: « Je comprends maintenant comment Bob Dylan devait se sentir », dans une référence au cri d'un fan qui avait accusé Dylan d'être un « Judas » pour être passé à la guitare électrique.

[...]

Le chanteur doit prochainement se produire à Birmingham [...], Liverpool [...] et Londres. Il reprendra quelques uns des ses classiques et de nouveaux titres, qui seront intégrés à sa première comédie musicale Moonshadow (l'Ombre de la lune).

Le chanteur de 61 ans né Steven Georgiou à Londres avait connu la gloire dans les années 1960 et 1970 avec ses chansons pop et folk. Il s'est converti à l'islam en 1977, prenant le nom de Yusuf Islam, et s'est consacré à l'éducation et la philanthropie.

Le Britannique s'est à nouveau tourné vers la musique dans les années 2000 et a sorti un nouvel album en 2006, An Other Cup, le premier en 28 ans.