51. refus [bis]

Et un deuxième extrait. Pour les mêmes raisons que le précédent.

Refus d’un cantonnement dans la seule bourgade plastique, place fortifiée mais trop facile d’évitement. Refus de se taire, — faites de nous ce qu’il vous plaira mais vous devez nous entendre — Refus de la gloire, des honneurs (le premier consenti) : stigmates de la nuisance, de l’inconscience, de la servilité. Refus de servir, d’être utilisable pour de telles fins. Refus de toute INTENTION, arme néfaste de la RAISON. À bas toutes deux, au second rang ! [Refus Global, Borduas et al.]

Source : http://pages.infinit.net/histoire/refus-gl.html.