6. café noir

2007.01.19_café noir

Si on me demande « comment tu vas », je respecte le pacte et je laisse le jour décider. Je suis ce que je tiens entre les mains. Le livre. Le café. Je suis noire. Brûlante. Sucrée et amère. Je suis collante et je caresse la gorge. Je parcours le corps à l'envers jusqu'au ventre et fais palpiter le coeur. Je me réveille. Avec à la surface des petites bulles de saveur. Je suis parfum. Volatile. Je sens bon : la vanilline et le gaïacol, les phénoliques et les épicés. J'arôme et goûte le beurre, le terreux, la pomme de terre et le sucré. Je suis le café noir. 

Je suis noisette, noix, caramel, champignon, et viande.