3. je bois de l'eau

à la question du jour : comment tu vas, la réponse ne saurait s'inscrire ailleurs que dans le jeu. les modalités ainsi que les multiples détails, tenants et aboutissants seront décrits dans une page, bientôt.

donc. je plonge les deux mains dans la bibliothèque, sans regarder, et je tire deux livres au hasard, un dans chaque main. résultat ? main gauche : Lector in fabula, de Umberto Eco ; main droite : les Contes de Grimm.

la main gauche a gagné, elle gagnera toujours. j'ouvre le bouquin au hasard, là où deux feuillets veulent bien s'écartiller pour me bassement séduire. et puis que vois-je, sur la page de gauche [172] ?

S'il s'agit de vivre, tout simplement, alors vivons dans notre monde sans se laisser emporter par des doutes métaphysiques.

...ce qui nous renseigne sur comment je vais. je vais. parfois mal. parfois bien. je vis. ce qui veut dire que moi, je vis. et moi qui écris, je suis vivante. je vis dans le seul monde que je connaisse et la sensation d'être vivante n'est qu'une intuition. je peux vivre dans plusieurs mondes et modes narratifs. on pourra les qualifier, les comparer. s'en faire une idée.

Eco écrit « c'est comme quand je bois de l'eau ». comment tu vas ? je vis, vivante. je suis une goutte d'eau. je suis douce. incolore. coulante, lisse, insipide, fraîche. et polluée, sale. chaude ou gazeuse. pure. je bois [de l'eau], tout simplement.