119. les soucis

Il a plu toute la nuit. Avec un gros orage, du tonnerre et des éclairs vers minuit. Je ne dormais pas encore parce que j'ai commencé à lire La force des choses et j'étais absolument incapable de me résigner à fermer le livre.

J'ai fini toutes les Lettres de S. de B. à Sartre à l'heure du souper, celles écrites entre 1940 et 1963. Il y a là-dedans une manière de journal fort intéressant, surtout lors du premier voyage aux États-Unis.

Mon petit salé aux lentilles est assez bien réussi mais je n'ai pas suivi la recette mentionnée hier, j'ai trouvé autre chose de plus conforme à la vieille recette d'origine, qui a l'air de se vendre maintenant en petits pots [en Europe et peut-être même ici au Québec dans les épiceries fines]. J'ai changé un peu les choses, j'ai notamment ajouté quelques feuilles de coriandre fraîche dans le bouquet garni et aussi de la moutarde de Dijon et du curry à la sauce, vers la fin, comme le lapin gourmand, c'était excellent. C'est surtout un plat d'hiver, assez lourd par temps chaud comme ce qu'il a fait hier. En plein soleil à midi, j'aurais pu faire cuire un oeuf sur l'asphalte [dans un nid de poule].

Mais avec cette pluie de la soirée, je me suis vue contrainte de travailler mes feuilles de style, tel que promis. Toujours le même problème avec la validation du filtre alpha [dans #overlay] qui ne passe du tout. Il semble que je ne suis pas la seule avec ce « bogue » et qu'il s'agit probablement d'un truc avec le validateur. Ma feuille de style à moi est ok, c'est le principal. Ceux qui doutent peuvent toujours cliquer sur le lien identifié CSS dans le pied de page, ça leur fera les pieds, héhé. Et si vous remplacez « dore.css » par « lightbox.css », ça ne valide plus du tout, mais je n'y peux rien, à moins de mettre lightbox à la poubelle, ce que je ne ferai pas, finalement, parce que c'est trop joli.

J'ai refait la feuille de style en m'amusant encore avec les couleurs. C'est assez éphémère et inutile comme jeu, juste pour souligner l'arrivée de mes soucis allant du jaune très pâle au plus bel oranger, en plein milieu du potager. Quelles jolies couleurs. Oups, avec tout ça j'ai oublié de coller mes soucis.

Voilà.

soucisoucisouci