114. et encore du vert, avec du rouge

roses2.jpg

Il a plu cette nuit et puis vers le matin un drôle de bruit dans la maison. J'espère qu'il n'y a pas des petits rats dans la cave ou au grenier. Étrange bruit comme si des lutins chaussés de bottes avec des talons de bois se poursuivaient sur le toit. J'ai cru que c'était la chatte Lubie qui grattait à la porte et je suis allée voir mais non, personne. Elle court très loin me disent les voisins qui l'ont aperçue en train de traverser au bout des champs. Et elle n'est pas encore rentrée, je ne l'ai pas vue depuis quatre jours. C'est toujours inquiétant quand elle ne rentre pas plusieurs nuits d'affilée. Va savoir ce qui peut lui arriver. Enfin il ne faut pas que je pense au pire, elle finit toujours par revenir un peu dépeignée, mais avec toutes ses pattes. Finalement j'ai cueilli encore une fois de la rhubarbe pour en faire de la confiture, exactement deux kilos comme demandé dans la recette de Christine Leduc . Mais ce n'était pas calculé, c'est arrivé comme ça. J'ai lavé et découpé les tiges de rhubarbe en petits cubes et je l'ai mise à macérer dans le sucre un peu après midi. Je ferai cuire la confiture demain matin. Je laisse macérer plus longtemps que suggéré [12 heures], ça devrait être encore meilleur. Je pense ajouter un peu de gingembre pour rehausser la saveur et peut-être quelques abricots. Je suis allée tout à l'heure cueillir des fraises dans une grande ferme située au bord du fleuve. Le temps était frais, il y avait un bon vent doux, je suis revenue le dedans des mains et les doigts tout rouges. J'ai cueilli deux gros paniers. La récolte commence à peine, je vais y retourner. J'en ferai des confitures, et je vais en congeler un peu, et le reste je les garderai pour mes petits déjeuners. J'aime beaucoup les fraises « nature », ou encore enroulées dans une crêpe arrosée de sirop d'érable. Je me suis même amusée à photographier mon grand saladier plein de rhubarbe, avant que le sucre ne commence à fondre. Un rien m'amuse.

rhubarbe.jpg

J'ai aussi fait le tour des fleurs autour de la maison. Dans l'ordre : les roses garance, en haut de la page.

Ma belle rosa rose si douce qu'on voudrait la mettre sous verre pour la garder belle tout le temps.

roses1.jpg

Et l'hémérocalle est arrivée. Tout plein devant et sur le côté, sous le grand sapin... je suis servie.

hemeroc.jpg

Les mystérieuses et délicates mauves musquées n'ont pas trop bougé. Et c'est tout pour aujourd'hui.

mauve.jpg