97. un peu de tout

Le cerisier a fleuri ses premières fleurs le 26 mai, vendredi. Gracias a la vida. Les fleurs ne sont pas parfumées, il s'agit d'un cerisier Evans.

Notes : Production abondante [entre 45 et 90 kilos]. Fin juillet, je récolterai de grosses cerises rouge brillant mi-sucrées et délicieuses, si toutefois j'arrive à les cueillir avant le passage des oiseaux. Auto fertile. J'ai tout de même placé quelques branches fleuries dans un pot d'eau à ses pieds pour aider dame nature [faciliter la pollennisation]. Et puis les deux pommiers ne sont pas très loins, et seront en fleurs dans les prochains jours. Les arbres fruitiers sont plus fertiles à plusieurs.

cerisierenfleurs_28052006.jpg

Le roman en chantier. Rien de spécial à signaler. J'ai tapé le chapitre trois et une partie du chapitre quatre, pour un total de 46 pages. J'ai fermé le chantier pour cause de week-end. Repos. Récupération. Hier et ce matin, le beau temps aidant, j'ai sorti une chaise pliante dehors et je me suis assise sous le cerisier pour méditer. Recevoir l'énergie des milliers de petites fleurs blanches. Je ressens un puissant besoin de calme et de tranquillité. Et ici, je l'ai.

cerisierenfleurs2_28052006.jpg

Le corps. Le mal d'oreille s'estompe. Je le soigne avec les moyens du bord. Les ganglions sont encore un peu enflés. C'est bon signe. Signe que le corps fait son travail. Que le système immunitaire se défend. J'essaie d'être plus raisonnable. De manger plus régulièrement, dormir plus longtemps la nuit, faire une sieste l'après-midi. Décidé, sous le cerisier, de reprendre le yoga. Salutation au soleil, cobra, et caetera. J'ai commencé, sur le mince tapis d'herbe coupée hier.

oignonsspontanes_28062006.jpg

Le potager. Je continue à bécher et enlever les herbes qui n'y sont pas à leur place. Quelques mètres carrés par jour, les jours de soleil seulement. J'ai presque fini. Michel viendra demain remuer la terre en profondeur pour finir de la préparer, avec sa machine spéciale. Il [le potager] m'a offert son premier cadeau sans que je n'aie rien semé ni planté : des oignons. Ils ont poussé spontanément, en talles et ils n'arrêtent pas de se multiplier. Eux aussi sont sur le point de fleurir. Je devrai les diviser et les replanter pour qu'ils grossissent.

La terre n'est pas encore assez réchauffée pour planter les tomates et le reste des plantes semées à l'intérieur. Je les sors tous les jours pour les acclimater. Je les rentre la nuit. Rêvé d'une petite serre pour l'année prochaine.

fleurderhubarbe_28052006.jpg

La rhubarbe commence à fleurir. Les hampes florales sont d'un beau blanc crème. Grosses tiges élancées, fort impressionnantes. Je vais les couper, parce qu'elles épuiseraient inutilement les plants et diminueraient la récolte de l'an prochain.

Les tiges grossissent bien, je ferai bientôt des confitures. Youppi. J'ai cherché d'autres façons d'utiliser la rhubarbe à la cuisine. Découvert beaucoup d'informations sur passeport santé.

Les moustiques. Arrivés avec la chaleur. Plus nombreux à l'ombre et dans les coins humides. 

Fidèles à eux-mêmes, ils piquent.