56. aujourd'hui je ferai un grand feu dehors pour saluer l'arrivée du printemps

Je n'ai pas fait mes semis hier, finalement. Trop malade, peut-être pas, mais pas capable. Une petite grippe, même si ça fait mal, peut-on appeler ça une maladie ? Non. Des vraies maladies, des grosses et des pas belles et des qui tuent, j'en ai vu plus d'une de très près et ça ne donne pas vraiment envie de se déclarer malade. Vers deux heures, je me suis habillée chaudement et je suis sortie m'asseoir sur le banc de bois dans la neige, bien à l'abri du vent. J'ai eu envie d'allumer le vieux poèle qui me sert de foyer extérieur et qui est resté là tout l'hiver plein de brindilles et de branches à brûler, la neige a fondu tout autour de l'âtre béant, et je ne l'ai pas fait, ce feu, ne me sentant pas la force de rester à côté assez longtemps pour profiter de sa chaleur. Je me suis contentée de me tenir assise là, face dans le soleil, bien enveloppée dans mes lainages et fourrures. L'air glacé a probablement fait baisser un peu la fièvre et une fois rentrée, je me suis résignée à boire un grand bol de tisane amère. J'ai téléphoné à un être très cher et sa voix, sa grande douceur m'ont réconfortée. Et puis je me suis recouchée jusqu'à ce matin. J'ai pressé trois oranges, moulu du café, fait griller du pain. J'ai entendu dire que l'équinoxe du printemps serait, cette année, le 20 mars, à 18 h 25, HNE. C'est aujourd'hui ?

feudanslaneige20mars2006.jpg

...et je l'ai fait, mon feu dehors pour saluer l'arrivée du printemps, c'était vers 15 heures, il n'était pas aussi grand que rêvé, mais néanmoins tout à fait inutile. Du coup, n. était content et il s'est mis à danser autour et à chanter glupi, glupiec, glupkowaty tant il avait envie de raconter n'importe quoi et ça veut dire qu'il volait comme un oiseau donc il s'aime beaucoup maintenant car il prenait rapidement de la hauteur et à un moment donné je ne le voyais plus ni Ernesto et le ciel était bleu sur le dos blanc cristal de la neige fondante, ce qui m'a fait sentir toute légère, tellement légère, j'ai failli m'envoler moi aussi avec eux et les corneilles qui virevoltaient autour du tas de compost à ciel ouvert derrière la remise.

feuetcielbleu20032006_grande.jpg