104. et une dernière, pour la route

la chouette au bout du quai

Les bagages bouclés. Je ne peux partir d'ici sans un clin d'oeil à la chouette au bout du quai. Et sans passer faire un tour à Bass Harbor.

Pendant ces courtes vacances, j'ai un peu réfléchi à ce journal. Mûri l'idée d'une nouvelle rubrique. Le titre m'est venu en premier dans une inspiration soudaine et verticale de quatre lettres, un coup de baguette sur un tambour [ra]. Mais non, je ne me mettrai pas à fabriquer des mots croisés. Alors le titre. A link a day keeps Google happy. Les moins rusés auront reconnu un vieux dicton intraduisible, voulant nous faire manger des pommes tous les jours, que j'ai pris plaisir à gauchir un peu. C'est pas parce qu'on rit pas que c'est drôle. Non, il n'y a pas de médecin dans la salle.

À ce soir donc, cher journal, si la route ne m'a pas avalée, pour pondre le premier lien de la toute première page d'une liste de mes journaux et blogs favoris on ze web. Et sans fioritures.