88. bonjour petite fleur inconnue

anonyme_rouge,23.07.2005

...et bienvenue chez-moi. Une autre plante dont j'ai hérité au printemps a commencé à fleurir cette semaine. Hier, j'ai pris la photo sous la pluie. Et ce matin, j'ai vu ses pétales blancs tomber un par un comme un enfant perd ses dents de lait.

Les feuilles ressemblent à celles des chrysanthèmes. La fleur à une marguerite.

Trop petite pour être une marguerite. J'ai ouvert l'encyclopédie [Botanica] et je cherche, page par page. C'est samedi matin et je m'occupe de la maison, je cherche des noms de plantes et je photographie les fleurs qui poussent beaucoup plus généreusement que d'habitude – à cause de la chaleur et de l'humidité et du soleil et des grosses pluies inattendues. Il y a quelque chose de très apaisant à prendre soin d'une maison.

anonyme sous la pluie,22.07.2005

Et me revoilà une heure plus tard. Rare que je rouvre une page de journal le même jour. Je suis sortie m'installer dans un grand fauteuil en rotin avec un bol de café au lait et Botanica sur le balcon en plein soleil. Et j'ai trouvé en suivant une vague intuition du côté de la camomille. Selon un petit paragraphe à la page 566, la plante serait une Matricaria recutita, syn. Matricaria chamomilla ou camomille ordinaire ou matricaire officinale [quels noms superbes, splendides]. Ils écrivent :

Cette annuelle présente des tiges de 60 cm de longueur, et des feuilles finement divisées vert clair. Ses fleurs de marguerite blanches à coeur jaune s'ouvrent en été et en automne. Elles peuvent être récoltées et séchées quand elles sont pleinement ouvertes. On utilise cette espèce de la même façon que Chamomaeleum nobile, la camomile romaine. ZONES 6-10.

C'est quoi cette histoire de zones ? Devrais-je récolter et sécher ces fleurs ? Juste pas envie de les couper. Leur laisser la chance de vivre leur vie de fleurs, c'est tellement court la vie.

ligne grise

Entendu une réflexion intéressante sur la critique. Ou plutôt une suite de réflexions que j'ai poursuivies en fabriquant ma propre collection de citations, à enfiler comme les perles d'un collier :

  • « Demander à un écrivain ce qu'il pense des critiques, c'est demander à un réverbère ce qu'il pense des chiens. [John Osborne]
  • « La critique est une chose sublime. Elle est digne seulement des génies. [Salvador Dali]
  • « Les critiques se nourrissent de la soupe que nous leur avons préparée. Mais ils crachent dedans. Ça leur fait des digestions aigres. [Gabriel Chevalier]
  • « À mesure que j'avance, je perds en verve, en originalité ce que j'acquiers peut-être en critique et en goût. J'arriverai, j'en ai peur, à ne plus oser écrire une ligne. La passion de la perfection vous fait détester même ce qui en approche. [Gustave Flaubert]
  • « La critique a droit à toute les opinions à condition d'en avoir. [Claude Lelouch]
  • « Les insectes piquent, non par méchanceté, mais parce que, eux aussi, veulent vivre ; il en est de même des critiques ; ils veulent notre sang et non pas notre douleur. [Friedrich Nietzsche]
  • « Ordonner une bibliothèque est une façon silencieuse d'exercer l'art de la critique. [Jorge Luis Borges]
  • « Laissez-les me jeter la pierre. Les tas de pierres, c'est le commencement du piédestal. [Alexandre Dumas fils]
  • « Si la critique est juste et pleine d'égards, vous lui devez des remerciements et de la déférence ; si elle est juste sans égards, de la déférence sans remerciements ; si elle est outrageante et injuste, le silence et l'oubli. [Jean le Rond d'Alembert]
  • « Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien. [George S. Patton]
  • « Il y a, dans le courrier que je reçois chaque semaine, des lettres critiques, et fort heureusement, car plaire à tout le monde ce n'est plaire à personne. Il faut bien que certains vous détestent pour jouir pleinement de ceux qui vous aiment. [Jean Amadou]
  • « L'écriture, c'est comme l'armée, on y retrouve tout le monde. Des avocats, des secrétaires, des boulangères, des critiques littéraires, des énarques, des politiciens, des fils de famille, des vagabonds, et même quelques écrivains. [Jean-Marie Laclavetine]
  • « Les critiques jugent les oeuvres et ne savent pas qu'ils sont jugés par elles. [Jean Cocteau]
  • « Tout le monde est critique littéraire, de nos jours. Si on n'aime pas un livre, on menace l'auteur. Il y a une certaine logique dans cette façon de voir. Faire payer ce salaud pour ce qu'il vous a infligé. [Paul Auster]
  • « Il faut pourtant que la critique se mêle toujours à l'éloge, le serpent aux fleurs, l'épine aux roses et la vérole au cul. [Gustave Flaubert]
  • « Les oeuvres d'art sont d'une infinie solitude ; rien n'est pire que la critique pour les aborder. Seul l'amour peut les saisir, les garder, être juste envers elles. [Rainer Maria Rilke]