86. naphtaline et clafoutis

laurier rose sous la pluie

Méditation sur mes origines. Il pleut de temps en temps et ça fait plaisir aux plantes [à moi itou]. Ma peau n'a pas hérité de la couleur cuivrée, mais de tout le reste et la fierté. Inutile de se lamenter parce qu'il fait chaud, envie de changer d'air et de sentir des bonnes odeurs, entendre roucouler la rivière.

Une magnifique colombe qui volait au-dessus de la Terre laissa tomber un peu de sang de son aile blessée sur le sein tiède de Mère Nature. Les arbres chantèrent alors doucement, et leurs branches agitées par les brises légères se balancèrent gracieusement de haut en bas, éventant l’endroit où le sang avait touché le sol. Un rayon de soleil, une goutte de pluie, une bouffée de vie du Grand Esprit, qui souffla avec amour sur ce point, créèrent les Indiens d’Amérique. Ils étaient bien bâtis et agiles, de la couleur du cuivre et fiers.

[Harriett Starleaf Gumbs]

J'ai très mal dormi encore une fois, pris des bains à l'eau froide pour baisser la température, et de l'acétaminophène pour calmer le mal de tête. Vous ai-je déjà confié que j'aime beaucoup Joni Mitchell, presque autant que Pauline Julien et Leonard Cohen, et que Petula Clark et même Bach ? Hier au marché j'ai fait provisions de petits fruits pour les confitures. Et avec le vague espoir de contrer l'odeur de naphtaline qui monte du jardin d'une voisine [activiste acharnée menant jour après jour une guerre à finir avec les écureuils] et me donne vaguement la nausée, je fais couscous aux légumes, je fais merguez, et je confiture des bleuets, et pour finir, j'ai fouetté durant 5 minutes le mélange des oeufs avec le sucre pour le clafoutis aux cerises. Recette de Astrid Collet. Je dois le sortir du four à 14 heures. Tout ce que j'espère c'est de ne pas l'oublier là.

________________

Et voilà le chef d'oeuvre. N'ayez pas cet air dubitatif, j'y ai goûté juste après la photo et il n'est pas raté du tout. Et puis si je cuisine autant c'est que je ne suis pas seule ici. Avec qui ? Voir le journal papier pour les détails croustillants. Allez, soyez pas jaloux, j'enverrai une part de ma délicieuse vie naphtaline et clafoutis à quiconque m'écrira un mot [voyez quelles bassesses un être humain peut concocter pour avoir sa dose quotidienne d'amour, héhé].

clafoutis