61. mise à jour

J'écoute le Stabat mater de Pergolese pour savourer ma réussite avec l'intallation de l'update MT, version 3,16.

P5020081.jpg

Je n'ai pu terminer ma liste de livres que ce matin. Parce que hier soir j'ai eu plusieurs autres choses à faire. J'ai donc dû reporter à ce matin itou mes bidouillages pour faire la mise à jour de mon logiciel d'édition [lire installer la version 3.16].

J'ai commencé par lire la documentation en savourant mon premier café. Puis j'ai downloadé et dézipé la nouvelle version. Seulement le upgrade, il semble que je ne sois pas obligée de tout installer à partir de zéro. Chouette. Mais ce n'est pas le plus difficile ni le plus long. En cas de bogue ou puisqu'il y a toujours des risques d'écraser ou d'effacer des fichiers, ils conseillent de faire une copie de toutes les notes et commentaires. Prudente, j'ai fait une copie de tout tout tout.

Chat échaudé craint l'eau froide. J'ai déjà perdu tous les commentaires dans des manoeuvres semblables, alors je prends mes précautions.

Prochaine étape : ouvrir le FTP et transférer le contenu de MT-upgrade-3.16-en_US [zut, il n'est pas en Français] dans les bons répertoires et surtout ne pas oublier de télécharger les fichiers en mode ascii et les images en mode binaire, et de régler les permissions des .cgi à 755. Ne pas oublier de re et relire le mode d'emploi, et comprendre toutes les explications avant de commencer. Souhaitez-moi bonne chance. C'est pas pour rien que j'ai ressorti la photo de ma corneille, elle me portera bonheur pour cette opération à faire avec des pincettes.

Et si je détruis tout, ou que ça plante lamentablement, je vous demanderai de bien vouloir m'excuser et je m'en irai piteuse purger ma peine sur 20six.fr, j'y ouvrirai un blog jaune pisse, noir comme le poêle, ou encore rose prépuce, et hyper kitsch avec de la pub, en panne les trois quart du temps. Mais au moins sur ce bidule-là, on pourrait, pour me consoler et « m'encourager », m'offrir des bonbons [parce que les fleurs c'est périssableuuu].

pencil-line.gif

À quinze heures et des poussières, j'eus enfin terminé la mise à niveau. Et le plus beau, c'est que ça a tout de suite fonctionné, que dis-je, ça a ronronné. Quel merveilleux logiciel simple, et bien construit, un vrai bijou. Il me reste encore à activer quelques nouvelles fonctions dynamiques, et ça va rouler.

J'espère que je n'ai offensé personne avec l'affaire de 20six et ses bonbons. J'y peux rien, je trouve tout ça d'une quétainerie consommée. Sans condescendance ni mépris. Les goûts ne se discutent pas.