257. et puis il y eut le chemin du retour

Contente d'être rentrée les pieds dans la rosée du petit matin. Juste à temps pour voir mes voisins hassidim commencer à ériger leurs sukkah. La mauvaise nouvelle : j'ai attrapé une contravention pour excès de vitesse. La première de toute ma vie [pas parce que je roule pas vite, mais grâce à différentes petites ruses savamment mises au point]. Tout ça parce que je m'endormais trop et que pour rester réveillée, je me concentrais sur les voitures à doubler : toi la bleue devant, attends-moi, j'arrive, et hop, le temps de le dire, elle était derrière. Encore toi la petite Chevrolet rouge, et vous les cinq minivan couleur boite de carton, attendez un peu, je ne vous suivrai pas très longtemps. J'appuie un peu plus fort, c'est fait, salut. Merci. Maintenant, le gros autobus, ensuite ces deux motos. Bye, bye le bus, adios los motardos. Quelques heures plus tard, oups, j'ai vu s'incruster dans mon rétroviseur quelque chose comme un grand oiseau blanc équipé de girophares qui me poursuivait avec obstination : wi-ou, wi-ou. Stop au ralenti courbé gracieux et pointé sur le bas côté à droite, dans les herbes hautes. Je m'étais toujours dit en voyant les gens se faire pincer sur la route que je serais malheureuse et gênée si cela m'arrivait. Mais pas du tout. Je me sentais totalement à l'aise et presque fière de moi - low profile, tout de même. J'ai bien entendu plaidé, raconté au gentil policier qui s'endormait autant que moi que j'avais évité une mort certaine et sauvé celle de plusieurs personnes en évitant de m'endormir au volant et que j'avais inventé un jeu infaillible pour garder le cerveau bien vigilant et bla bla bla. Rien n'y fit. Pendant que l'homme rédigeait son papier, j'ai cueilli un gros bouquet de graminées. Bilan : j'ai trente jours pour holduper $183.00 à ma banque [peine : $135, frais : $38, contribution : $10] – [h]atchoum.