208. en phase

Et elle ne se taira pas. J'ai cru qu'il s'agissait du carillon d'une église, mais à force de l'entendre et sans avoir osé le demander à personne du voisinage, préférant le découvrir par moi-même, j'ai fait l'hypothèse en catimini que cette cloche était celle d'un monastère ou d'un couvent des alentours. J'aimerais me faire croire qu'elle est accrochée depuis des siècles et des siècles en haut d'une tourelle d'un château médiéval, mais les vieux châteaux sont plutôt rares dans ce coin de pays, pour ne pas dire inexistants. Le matin, ça sonne aux quinze minutes, puis aux demi-heures. J'essaie de chanter toutes les notes de la gamme pour savoir quelles sont celles jouées par « ma » cloche. Ré-la, ré-la, ré-la, ré-la, la, la, la, la, la, la, la. C'est fou. Et c'est elle qui m'a réveillée ce matin, parce que j'ai dormi dans une autre chambre, la plus belle, celle du devant. J'explore. J'ai envie de rester tout à fait attentive au ciel et à l'espace qui m'entourent et qui ne font plus qu'un, en phase avec leurs variations de couleurs et de tonalités. Je vais, je viens. Lubie a recommencé l'allaitement. C'était beau à voir et à entendre ce concert de succions et de ronronnements. Lola a refusé la tétée. Sevrée ? Possible. Il a finalement plu hier soir. Je ressens le grand mouvement de la vie, et de l'amour et cela me dépasse, comme toujours. En me ramenant doucement à cette vérité si souvent effleurée, les fois où je m'y suis abandonnée : écrire et aimer, c'est pareil. Souffrant, mais terriblement jouissant. Impossible d'y renoncer bien longtemps.

­Extrait de mon Journal de bord :

Fini de mettre les tuteurs, et appliqué du fertilisant [biologique] aux tomates. Planté un Brugmansia rose dans un grand pot sur la terrasse, et dans de plus petits pots quelques plantes indispensables : Anthriscus cerefolium [cerfeuil], Lavendula angustifolia rosea [lavande], Digitalis ambigua [digitale], Astilbe thunbergii [astilbe], Echinacea purpurea [échinacée pourpre], et un Delphinium Black Night [pied d'alouette]. Mis des violettes, des oeillets jaunes, et des bégonias rouges dans les boites à fleur, sur la galerie d'en avant. Autant pour savourer leur nom que leur beauté, et faire plaisir à mes petites fées. La terre sur les mains. Commencé des recherches sur les jardins de sorcières.