205. pas facile

Je me suis patenté un système de rallonges pour être capable de brancher le portable dans le solarium afin de ne jamais perdre le fleuve de vue. Et si j'ai envie d'aller faire un tour sur Internet, je me connecte avec le petit modem et je suis en ligne. Mais je ne tape plus le journal directement sur l'interface blog de Movable Type, ce bidule a le vent dans les voiles - déjà la version 3 et quelques. Je pense dès à présent à upgrader, sauf que j'ai pas envie de faire ça durant mes vacances. Trop à faire avec les petits minous, et le jardin, et encore des fleurs à planter demain, et le fleuve à explorer dans tous les sens de ses vagues, et admirer les montagnes, et je veux pondre quelques pages potables pour ce roman qui m'obsède et que j'ai hâte de voir sur du papier même si j'ai déjà affirmé que je n'écrirais plus jamais un mot là-dessus ici. Enfin, il a plu cet après-midi, ça va être bon pour le jardin. Le vent vient de tomber et le soleil se pointe. J'ai promis aux filles de leur faire des photos des minous. Chose promise, chose ardue. Les trois de Lubie dormaient, madame refusait de prendre la pose et l'autre bougeait tout le temps, il essayait d'attraper le crayon que j'ai attaché après mon cahier. Voici donc la web cam des petits minous et de la chatte Lubie. Les petits s'appellent Lola, Gaspard et Barbara. Barbara est un gars, Gaspard est une fille. Allez savoir. La chatte a adopté un petit chat perdu qu'une voisine a trouvé qui miaulait à fendre l'âme tout seul dans une vieille grange abandonnée ; celui-là, tout roux (pour le moment il est encore un peu beige rose, mais il va foncer), s'appelle Vorace, mais j'ai le droit de l'appeler Horace. Lui, la faim, ça va être l'histoire de sa vie. Il mange sans arrêt.

barbara_est_un_gars_copy.jpgles_trois_petits_copy.jpg

horace.jpg

lubie_endormie_copy.jpglubie_fait_la_grimace_copy.jpg

Et elle vous fait des grimaces avec sa petite langue rose. Elle est a-d-o-r-a-b-l-e.