86. miss vertigo [suite]

Note du dimanche matin, à mon réveil [11:38h] : je suis retournée sur la page 85 pour enlever le lien vers le mp3 que j'avais annoncé pour la nuit. Reste plus aux intéressés qu'à visiter le site officiel du chanteur pour voir comment ils peuvent se procurer la chanson [sur l'album Microclimat]. Et d'autres tout aussi belles, et découvrir ses oeuvres, ses spectacles et plus, sur Richard Séguin point com.

J'ai finalement choisi le menu du 24 : un repas traditionnel d'inspiration provençale qui comprend sept services et 13 desserts : un "petit souper" de Noël, long repas entrecoupé d'histoires que l'on se raconte et qui commence à sept heures. Après minuit, il y a le "gros souper" mais je crois qu'on aura plus faim « pour ».

Petit souper. Je mettrai les trois nappes blanches et la musique de circonstance et tout, préparerai l'oie bien dodue rotie et farcie aux pruneaux, un gratin de blettes confit au four avec le jus de la volaille, et les vins, les nougats blancs et les noirs, les quatre mendiants, les six fruits, et la crème de potiron [à la québécoise - ma recette - : un bouillon de poule dans lequel nagent de grosses nouilles, les "fleurs au potiron"]. Détail : j'ai remplacé la fougasse [galette ou pompe à l'huile à base de fine fleur de farine, d'huile d'olive, d'eau de fleur d'oranger, et de cassonade] par une buche au chocolat. Noir.