69. l'Italie

Grosse journée de travail. Juste envie de noter que je suis heureuse. Le quotidien prend une tournure inespérée qui me réjouit. Mais je suis un peu fatiguée ce soir. Si je veux écrire, et aussi laisser une petite trace dans mes Carnets d'hiver, il faut que je me garde quelques forces [pour la page 6].

Entendu ce matin à la radio la lecture d'un extrait de The Light in the Piazza. Retenu ceci :

Quiconque a un rêve devrait aller en Italie. Peu importe si l'on pense que le rêve est mort et enterré, en Italie, il se lèvera et marchera vers vous.

L'auteur : Elizabeth Spencer

Je me demande si ça fonctionne quand on a beaucoup beaucoup de rêves morts et enterrés.