37. acer rubrum

Les feuilles du vieil érable qui traverse la fenêtre de ce bureau caressent et emplissent l'espace comme la fleur pendante et repentante aux couleurs interdites lapidées et brûlées, les feuilles rouges de plaisirs ou d'envies, îvres de colères, d'horreurs, d'amours, de timidités, de tristesses.

Savoir que les feuilles sont rouges parce qu'elles ont poussé sur un érable rouge : Acer rubrum, en latin. L'arbre est en feu. Le ciel est bleu. Il est 10 heures.

Jour de repos, jour de travaux, pour continuer l'oeuvre de B. avec les plantes : bouturer les lauriers roses, les bambous, et les géraniums, rempoter le datura ; et le thym qui passera l'hiver suspendu dans la cuisine. Jour béni pour faire la sauce marinara avec les tomates italiennes rapportées du marché Jean-Talon dans un grand panier, samedi, et pour soigner un rosier et un hibiscus malades d'avoir été courtisés tout l'été par des mini-araignées blanches.

Beau lundi de grâces pour relire L'Art d'aimer d'Ovide, surtout la fin, et « Les Remèdes à l'amour ». En conclure que le monde moderne n'a rien inventé de beaucoup plus lumineux sous le soleil.

Mais pour amorcer en douceur ce jour bleu, j'irai me réfugier quelques heures dans la tranquillité affairée du fidèle Figaro, j'écrirai quelques pages, et je rencontrerai par hasard [toujours] un grand ami fatigué.