293. adieu petite thébaïde

Cassytha filiformis [love vine]

Il est tard. Je gribouille quelques mots dans mon carnet à demi assise dans le grand lit, pendant que D. coule doucement à pic dans le sommeil, les bras noués autour de ma taille, la tête dans le creux de ma hanche droite, lové comme un chat. J'ai conscience que ceci est un moment privilégié. Trop fatiguée pour écrire quoi que ce soit ce soir. La musique, les chants sur la plage. Les longues marches. Le vent dans les oreilles. Et le vieil indien au regard usé et perçant qui racontait dans sa langue. Les gens d'ici. Une autre fois.

Je reprends donc la route demain. Faut se résigner à quitter notre mini thébaïde dans le vieil hôtel au toit rouge - l'endroit idéal pour y déposer tranquillement le corps et le coeur. Et vivre.

C'était une impulsion, c'était un coup de foudre. C'était Tadoussac. Un pays vert et bleu.

_______________
Photo by Ann Murray, University of Florida, Center for Aquatic and Invasive Plants [http://aquat1.ifas.ufl.edu/]. Used with permission.