287. un petit bisou, et je pars

le sable, la mer et le ciel, à Vancouver

Vac'03, 1.0

La grande horloge du temps avance trop vite. Ou encore elle prend du retard. J'ai perdu le temps qui s'est pendu à un arbre comme une cloche. Je sonne les heures tendres et chaudes d'un autre bel été.

Changement au programme. Demain samedi je pars en vacances pour quatre belles semaines. J'ignore encore si – et comment – je pourrai faire les mises à jour de Love & Writing, surtout entre le samedi 26 juillet et le samedi 9 août. Je vais essayer. Ne serait-ce que pour me rendre à la page 300, et puis refermer ce gros cahier.

Ma valise est bouclée, remplie de choses utiles et néanmoins futiles, souliers sandales parfums jupes t-shirt et jeans, et même quelques robes, et dans un sac à part il y a le passeport et des billets d'avion, des livres et mes carnets, les stylos, la plume et sa bouteille avec l'encre de chine, les fusains et les crayons à mine, de la musique et mon carnet d'adresses et même le portable, au cas où. Et puis du rouge à lèvres et des sandales. Je pars avec D. J'espère que j'ai rien oublié.

Photo : Vancouver - vu par Karl