272. monday monday

clic

C'est vrai ce que P. m'écrit, vrai que ça manque d'images et de fleurs ici depuis que j'ai refait la page. Je dis ce n'est que temporaire, pas envie d'en mettre ces temps-ci parce que j'en ai pas en ce moment, parce que pas envie d'en faire. Je dis ce n'est que temporaire et puis je sors la web cam. Clic, je croque une rose.

eglantines 7 juillet 2003

Des églantines sur mon balcon, ce matin. J'ai tout apporté dehors et clic clic, j'ai fait des images. Dommage que ce soit un peu flou. Je manque d'expérience. Et puis je dois bouger. Faudrait que j'utilise un trépied pour la cam au lieu de la tenir dans la main droite pendant que la gauche clique.

Mais c'est pas tout les images, j'ai encore cette décision à prendre pour mes vacances : choisir où aller et acheter les billets d'avion. Je sais bien ce qui bloque le processus. J'aurai une démarche très importante à faire cette semaine pour l'avenir d'Épiphanie. Je crois que je suis simplement fatiguée.

Encore, encore...

un coin de ciel le 7juillet 2003

Oui, encore des fleurs. Celles-ci se sont faites plus sombres pour laisser voir un morceau de mon petit coin de ciel bleu. Finalement, le jour a passé et toutes les émotions ont pu décanter sans que j'y pense au travers d'une série d'activités indispensables si je veux continuer de boire et manger. Et m'amuser.

Quoi qu'il en soit

Finie la valse des indécisions, hésitations et cogitations, terminées les questions qui ne servent à rien. Je prends l'avion le 8, retour le 22 août. Et j'en ai fini avec ce sondage. Et avec cette satanée couleur de fond. Je l'ai virée. Le sondage avec. Fin de l'épisode rénovations. Retour au blanc, donc.