133. une histoire d'images

le sorcier du village

Samedi, en butinant l'Internet, je suis passée directement de la bibliothèque du village de North Hatley à la bibliothèque municipale de Lyon. C'est là que se cachait cette image de sorcier, une « manière de connaître le passé, le présent et l'avenir, de savoir si l'on fera un héritage, si l'on mourra jeune ou vieux, si l'on se mariera, quelle est la femme que l'on épousera, si l'on sera militaire, si l'on aura beaucoup d'enfants, et enfin de tout ce qui peut intéresser ». Dommage que de tels sorciers n'existent plus de nos jours. Des gens prédisent l'avenir, mais ils ne le font plus avec un abécédaire...

Quand j'allais à l'école, les religieuses disaient souvent : si vous êtes sage, vous aurez une image. Ou encore : vous êtes sage comme une image, vous êtes bien certaine que vous ne cachez pas quelque chose ? vous n'êtes pas malade au moins ? [Qu'est-ce qu'elles voulaient au juste ?] Et puis après, c'était le cadeau : puisque vous avez été sage, choisissez une image à votre goût. Malheureusement, ce n'étaient que des images pieuses. Mais jolies quand même. Alors je les collectionnais avec passion.

Pourquoi j'aime tant les images ? Un peu tout ça : les livres de contes illustrés, les beaux livres d'art des parents, les dictionnaires, les atlas, les journaux, et plus tard les dessins animés à la télé, et les bandes dessinées, mes premiers manuels scolaires, les tableaux et vitraux dans les églises.