63. caresser d'un doigt

champignons14.09.jpg

Chaud, il fait chaud pour un 14 septembre. Parmi toutes les images que vous avez capturées des gros champignons bruns attachés au tronc d'un arbre géant, sur la montagne, je choisis celle-ci pour la rugosité de l'écorce que je caresse d'un doigt comme pour écrire dessus.

J'ai dormi jusqu'à deux heures et demie de l'après-midi. J'en avais besoin. C'est le téléphone qui m'a réveillée. C'était D. J'ai dit que je faisais la sieste et ce n'était pas vrai. Pourquoi je lui ai dit ça ? Pourquoi maintenant je vous écrit ici, ce que je ne faisais jamais avant ? Je ne sais pas. Peut-être parce que je sais que vous ne lisez pas mon journal. J'aime que vous ne lisiez pas mon journal, c'est bon. Et aussi parce que je vous sens dorénavant trop loin. Parti.

Vous dites : je ne suis pas sorti de votre vie, je suis loin. Vous avez raison. Mais pour moi, loin c'est loin. Loin, c'est parti. Je sais bien que vous êtes resté tout près de mon coeur. Je le sais. Alors pourquoi je dis ça? Vous me direz que c'est une autre de mes réactions bizarres que vous ne comprenez pas.

Vous savez quoi ? Je ne comprends pas non plus pourquoi je réagis comme ci ou comme ça. Pas grave. S'il fallait « s'en faire » avec la moindre réaction qu'on a, avec le moindre poil qui se hérisse, on finirait tous fous à lier.

Aujourd'hui je me suis habillée sans trop regarder d'un jean bleu et d'un t-shirt noir. J'ai mis le rouge à lèvres que vous aimez par-dessus l'autre, le rubis red. J'ai laissé la masse de cheveux en friche avec leurs frisous peser dans mon cou. Ainsi, je suis sortie les pieds nus dans mes sandales acheter du café, du lait, de la viande rouge, du raisin et du fromage au lait cru, et des gâteaux, beaucoup de gâteaux. Et du chocolat. Et je suis passée chercher ma commande de savons Marius Fabre à l'églantine chez Thuy. Ce soir je préparerai de la bavette à l'échalote. Je boirai du vin rouge en pensant à vous pour me donner des forces. Je travaillerai quelques heures [ou toute la nuit] sur Épiphanie, et après je prendrai un long bain et je dormirai un peu.

Demain matin, j'essaierai de faire fonctionner la webcam. J'aime qu'il y ait des objets à vous chez moi. Nous avons dit : chez-nous. Alors demain je ferai fonctionner votre webcam pour faire des images, pour conserver une trace du laurier rose et de ses fleurs très belles, si belles.

J'ai mangé en écoutant les vieux disques de Garfunkel. Je n'ai pas oublié : j'ai nettoyé la litière du chat. Et puis je l'ai brossé longtemps et il m'a parlé de vous en ronronnant. De vous, si doux.