40. with love, forever

Ça va me faire un peu bizarre de ne plus surveiller la caméra des petits merles bleus qui grandissaient dans le nid de l'Orégon. Dernier mot là-dessus ce matin. Adios los zozios.

En écrivant cette petite phrase d'adieu aves deux mots dans une autre langue, j'ai repensé à la question de l'accessibilité (ou de la lisibilité? ), bref, je me suis rendu compte que je n'avais pas encore trouvé le moyen d'indiquer les changements de langue dans mes textes.

Avec le code span lang="sp" (ou le code de la langue en question entre " " ), je ne suis pas certaine d'être lisible, mais le bidule à valider ne me signale aucune erreur. Je l'ai laissé exprès pour le lecteur bien informé qui aurait le temps d'y jeter un petit coup d'oeil. Si j'en ai encore un ou deux. J'arrive pas à trouver la manière de mettre l'autre code dont parle le W3C en personne. J'essaie avec le code span xml:lang="en" sur I dont'care et c'est pareil, je valide. Ben coudonc !

À la section C.7 du document, «The lang and xml:lang Attributes», ils disent : «Use both the lang and xml:lang attributes when specifying the language of an element. The value of the xml:lang attribute takes precedence.»

Mais encore ? On les place où et comment ces codes ? Les longs et indigestes textes expliquant toutes les normes et standards du html, xml et compagnie aiment bien garder leurs secrets, ce qui donne lieu à d'aussi indigestes et interminables blogs [ah zut, parait qu'il est bien vu de dire blogue maintenant que la madame office de la langue française s'est prononcée sur la question elle z'aussi... ] pour discuter de la question. Le plus beau c'est que tout cela n'a aucune espèce d'importance. J'exagère? Je crois qu'un jour tout cela va me faire mourir de rire.

Mourir de rire. Partir pour Tombouctou. Balancer l'ordinateur par la fenêtre. Débrancher forever l'Internet. Mais dites-moi, tout cela, vous le feriez dans l'ordre ou dans le désordre ?