mardi 19 avril 2005

50. mémoires d'un oiseau triste

J'ai fait des rêves brisés toute la nuit. Ou plutôt une succession de rêves comme des tableaux qui faisaient tous partie d'une seule et même histoire qui pourrait avoir pour titre celui de cette page. Et toujours dans ce rêve construit à la manière d'un roman fleuve surréaliste, les personnages lire la suite


vendredi 22 avril 2005

51. à cheval

Je rêve ? Pas trop. Insuffisance, panne sèche, sinon carence totale de rêves nocturnes depuis mon dernier billet. Et une interminable nuit d'insomnie en prime. Ouch. Cela ne m'a pas empêchée d'échafauder comme il se doit les rêves les plus fous, bien installée sur le dos de ma rossinante diurne, lire la suite


samedi 23 avril 2005

52. beaucoup de confitures

aboutdesouffle1.jpg

Où l'on apprend comment elle arrive à chasser les premiers symptômes de l'hypocondrie un jour de pluie Dormi jusqu'à 10 heures une sorte de nuit racaille qui vous recrache sur les rives du matin avec des courbatures dans tout le corps. Mal au coeur, au ventre, à la tête et les pieds, alouette. lire la suite


dimanche 24 avril 2005

53. bonjour tristesse

Le temps est gris et humide, et comme hier je ne suis pas au meilleur de ma bonne humeur avec plein de bobos partout. Au saut du lit, j'ai entré les titres et les auteurs H, I, et J en me découvrant deux autres bonnes raisons d'être de mauvais poil. La première c'est le froid qu'il fait dans cette lire la suite


lundi 25 avril 2005

54. le jour de l'ange qui passe

Ferdinand-Maximilien Brokof : Ange en bois sculpté [1719], église Saint-Gall

Repris mon grand ménage sans nécessairement le titrer à la une, ni ameuter les foules. Presque fini de trier et ranger la paperasse qui s'était infiltrée pêle-mêle dans les tiroirs, les chemises, les paniers, les enveloppes, les cartables, et les boites de rangement depuis plusieurs mois. Découvert lire la suite


jeudi 28 avril 2005

56. rêver sous le régime de l'ange

Ferdinand-Maximilien Brokof : Ange en bois sculpté [1719], église Saint-Gall

J'avais cherché un mot dans le dictionnaire. Me souviens plus lequel. Et j'étais arrivée face à face avec « ellébore ». Nom masculin. Qui s'écrit aussi avec un h : « hellébore » et c'est très beau avec le h devant. Lu la définition : plante vivace qui passait autrefois pour guérir la folie. lire la suite


mardi 3 mai 2005

57. ressac

arbre dans la nuit du soleil, le 1er mai 2005

[cette photo, c'est mon coucher de soleil du week end. n'hésitez pas à cliquer sur l'image pour le voir dans sa pleine grandeur, il brillera encore plus fort] Ne voir que les meilleurs côtés de la vie dans ses dernières minutes avant la nuit du soleil. Ressentir à la fois la folle légèreté d'être lire la suite


- page 1 de 2

Haut de page