jeudi 1 avril 2004

152. a va tout faire a mano

Stefan Zweig, Lettre d'une inconnue : Tu me pris dans tes bras. Je passai de nouveau toute une nuit de délices avec toi. Mais, même en ma nudité, tu ne me reconnaissais pas. Heureuse, je m'abandonnais à tes savantes tendresses, et je vis que ta fougue amoureuse ne faisait aucune différence entre une lire la suite


Haut de page